dim 3 décembre 2023

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

MODE: Bobo Fashion Week se tient en marge la SNC 2023

Inscrit au programme officiel de la 20e édition de la SNC, Bobo Fashion Week 4 s’est tenue ce mercredi 03 mai 2023 à Bobo-Dioulasso. 13 créateurs ont présenté leurs créations au cours du défilé de mode organisé à cet effet. Ayant pour objectif de valoriser le pagne Koko Dunda, Cette 4e édition est placée sous le signe de la résilience.

Mettre en valeur les pagnes traditionnels notamment le koko Dunda et le Faso Danfani, tel est l’objectif que s’est assigné Bobo Fashion Week depuis que cet événement culturel a été mis sur les fonts baptismaux. À Bobo Fashion Week 4, l’objectif reste le même, donner une plus grande visibilité au Koko Dunda et mettre par ricochet, en lumière le travail de ces braves teinturières qui travaillent en amont pour faire vivre la filière des pagnes traditionnels.

Sébastien Bazemo, le promoteur de Bobo Fashion Week,

À écouter Sébastien Bazemo, le promoteur de Bobo Fashion Week, dans l’univers de la mode, le défilé est d’une importance. « S’il n’y a pas de défilé, il n’y pas de nouvelles créations », a-t-il laissé entendre. Pour lui, le circuit de la mode, le travail des créateurs vient après celui des teinturières. Le créateur doit donc s’adapter à l’évolution du Koko Dunda. « Le pagne Koko Dunda évolue, nous aussi, notre mode évolue avec cela », a-t-il affirmé. Ainsi, à l’en croire, le travail du créateur est aussi de rehausser l’image de tous ceux qui travaillent dans la chaîne de production du Koko Dunda.

Bobo Fashion Week 4, c’est aussi le signe de la résilience, le signe qu’on ne baisse pas les bras malgré la situation sécuritaire du pays selon le promoteur. « On a voulu montrer à l’ennemi que nous sommes encore debout, on va pas baisser les bras », a-t-il déclaré. Animé par cet état d’esprit et voulant montrer que le Burkina Faso reste debout, Bobo Fashion Week 4 a misé sur les stylistes locaux selon son promoteur. « On n’a pas fait venir de stylistes d’ailleurs », a-t-il informé.

Korotimi Dao, créatrice de la marque DK production, Présidente du réseau des industries de la mode du Burkina Faso

À ce défilé de mode, Korotimi Dao, styliste et créatrice de la marque Koro DK Style a présenté la collection reine d’Afrique. Elle a soutenu que sa création a pour but de magnifier la femme africaine parce que, pour elle cette dernière est le socle de la famille. Pour Korotimi Dao, également présidente du Réseau des industries de la mode du Burkina Faso, ce défilé est comme une victoire car c’est le signe selon elle, que le pays reste debout malgré les difficultés. De son avis, Bobo Fashion Week est également un cadre de rencontre et d’échanges.

Galip Somé, le directeur de cabinet du ministre en charge de la culture !!

Représentant monsieur le ministre en charge de la Culture, Galip Somé, le Directeur de cabinet a affirmé toute sa reconnaissance pour le promoteur de Bobo Fashion Week, Sébastien Bazemo. Pour lui, au-delà du promoteur, ce sont les acteurs de la chaîne de production du Koko Dunda qui bénéficient des retombées. « Avec les acteurs de la mode, nous pouvons nous permettre de dire que ce secteur a de beaux jours devant lui », s’est-il réjoui.

Lanciné Diawara, parrain de l’édition, a adressé ses félicitations et ses encouragements à l’ensemble des acteurs et particulièrement au Promoteur Sébastien Bazemo. Satisfait de cette 4e édition, le promoteur et toute son équipe ont donné rendez-vous pour la 5e édition de Bobo Fashion Week.

Almamy SOFA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Humour: La 9e édition des nuits internationales de la plaisanterie a refermé ses portes

L’association « Grâce Théâtre » et la Fédération du Cartel, ont...

MUSIQUE: Padre Gustavo met ses pieds dans l’étrier musical à travers « Reconnaissance »

Abbé Aimé Gustave Batiébo connu désormais sous le sobriquet...