Mode: Koro DK style s’offre un nouveau local de haute couture et de prêt-à-porter

 Mode: Koro DK style s’offre un nouveau local de haute couture et de prêt-à-porter

Dans la dynamique de mieux servir sa clientèle et ses partenaires, la maison de haute couture et de prêt-à-porter Koro DK style s’est offert un tout nouveau local. La cérémonie d’inauguration officielle est intervenue ce samedi 18 decembre 2021 à Ouagadougou.

Offrir plus d’espace de vente et de créations afin de donner un écrin aux robes de femmes, costumes pour hommes, maroquinerie modernisée pour les créateurs tout en conservant sa signature phare, c’est là tout l’enjeu que s’est fixé la maison de haute couture et de prêt-à-porter Koro DK style à travers l’ouverture de ce tout nouveau local. Et pour marquer cette soirée d’inauguration officielle de cette enceinte, ils étaient nombreux ses amateurs du monde de la mode burkinabè à répondre au rendez-vous dans la soirée de ce 18 décembre 2021 du côté de la cité Azimo de Ouaga 2000.

la promotrice de la maison en la personne de Korotimi Dao, c’est une joie immense qui l’anime de pouvoir réaliser ce nouveau local

A en croire la promotrice de la maison en la personne de Korotimi Dao, c’est une joie immense qui l’anime de pouvoir réaliser ce nouveau local. C’est l’espace idéal pour le personnel selon ses propos, de travailler dans un esprit épanoui et dans de bonnes conditions. Au total, une dizaine de personnes travaillent en temps plein dans cette nouvelle maison; une équipe qui s’étend souvent à une vingtaine de personnes en fonction de la demande, foi de la promotrice. “Nous comptons mieux servir nos clients et partenaires à travers ce nouveau local, mais également offrir plus d’opportunités aux filles-mères d’apprendre les métiers de la mode”, a-t-elle précisé.

un défilé de sa collection <>. Cette collection faite du Faso dan fani, du kôkô dunda et du tissu européen

Pour l’occasion, Korotimi Dao a bien voulu joindre l’utile à l’agréable à travers un défilé de sa collection <<Reine 12 12>>. Cette collection faite du Faso dan fani, du kôkô dunda et du tissu européen, est une manière de magnifier la femme, d’où la dénomination <<Reine 12 12>>. Par ailleurs, les tenues de cette collection ont été mises en vente. De l’avis de la promotrice, les bénéfices qui en découleront serviront à reverser pour le compte d’œuvres caritatives. Du reste, c’est dans un moment plein d’émotions que la promotrice a adressé sa gratitude au patron de la cérémonie, le styliste Pathé’O, qui selon elle, est la personne qui lui a permis de faire ses premiers pas dans la mode.

le doyen Pathé’O n’a pas tari d’éloges pour sa protégée à qui il a souhaité plein succès pour ce nouveau local

Pour sa part, le doyen Pathé’O n’a pas tari d’éloges pour sa protégée à qui il a souhaité plein succès pour ce nouveau local. “J’apprécie véritablement Korotimi en ce sens que c’est une personne humble, courageuse et désireuse de toujours apprendre. C’est ce qui m’a toujours motivé à lui apporter mon expérience à chaque fois qu’elle l’a souhaité. Cependant, j’aurais souhaité qu’il y’ait plus de créateurs à cette cérémonie pour soutenir cette dame; c’est très important pour le développement de la mode burkinabè. Aussi, nous Africains devons nous rendre à l’évidence que nous devrions étudier la mode au même titre que le autres disciplines”, a-t-il souhaité.

Quant au parrain, Mohamed Compaoré, DG de SUNU assurance, il s’est dit honoré et fier d’associer son image à cette cérémonie du fait de la combativité et de la passion de Madame Dao

Quant au parrain, Mohamed Compaoré, DG de SUNU assurance, il s’est dit honoré et fier d’associer son image à cette cérémonie du fait de la combativité et de la passion de Madame Dao. La promotrice selon lui, est très courage, battante et qui a toujours fait ses preuves dans le milieu de la mode. Tout en réitérant sa disponibilité à apporter son aide et à tisser de partenariats solides avec la styliste, il dit souhaiter que ce nouveau site contribue à hisser la marque au plus haut niveau. Cette soirée a été également marquée par la prestation plus que satisfaisante de la chanteuse burkinabè Awa Sissao. Une visite guidée de la maison a ponctué la cérémonie.

Boukari OUÉDRAOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
48 ⁄ 24 =