Actualités Mode Société

MODE: le défilé de mode pour la cohésion sociale et le développement du Burkina a battu son plein

Ce jeudi 19 Novembre 2020, s’est tenu à Ouagadougou, le défilé de mode pour la cohésion sociale et le développement du Burkina. Un événement organisé par l’association des agences de mannequins et de la promotion de mode au Burkina Faso en collaboration avec The Rock Label. La soirée s’est déroulée en présence du ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat Harouna KABORÉ, coordonnateur national de The Rock Label et d’une multitude d’acteurs culturels burkinabè.

Dans le but de contribuer à la cohésion sociale au Burkina Faso, surtout en cette période électorale, l’association des agences de mannequins et de la promotion de Mode au Burkina Faso (2 AMPM-BF), a initié un défilé de mode en collaboration avec the rock Label. Un événement où les créateurs burkinabè ont parfaitement su faire ressortir des magnifiques tenues en kôkô Dunda et Faso Dan-fani, pagnes issus du Burkina. Il s’agissait essentiellement de BAZEMO Sébastien, COMPAORÉ Oumou ou OUM’C, HB Design, YMAR Mode, T BONTY, SAWALI, TINA’O et BLACK. Une soirée marquée de prestations d’artistes de renoms burkinabè tels que Malicka la Slamazone, le collectif Lamkoada, le collectif Rock Label et Alif Naaba.

“Le 22 novembre, parce que c’est un moment important de démocratie, chacun devrait pouvoir aller choisir son candidat et attendre que la CENI proclame le vainqueur, que le conseil constitutionnel le confirme certainement donc après et une fois que nos institutions aient pris une décision, tout le monde devrait s’aligner ; celui qui serait élu au soir du 22 novembre, ça sera donc le candidat, j’allais dire le président de tous les Burkinabè ; on devrait se mettre en mouvement derrière la personne pour continuer le développement ; c’est ça le message de ce soir, c’est le message du vivre ensemble, de la cohésion sociale et du développement ; c’est un message purement patriotique. “nous dit Harouna KABORÉ, ministre du commerce, de l’industrie et de l’artisanat.

Quant à la présidente de l’association des 2AMPM-BF, elle précise en ces termes : “nous avons tenu à être en collaboration avec ROCK LABEL parceque déjà c’est un mouvement qui soutient la culture burkinabè, qui soutient les stylistes, les créateurs, qui permet aussi aux stylistes de montrer leur savoir-faire, qui valorise le made in Burkina Faso, d’où notre implication pour cet événement”.

Rappelons que le ministre a pris le soin de préciser que le Burkina Faso a mis sur le marché ce jeudi 19 Novembre 2020, ses premiers tee-shirt, chaussettes et Boxers faits à base de tissus burkinabè, sortis de l’usine de retournage et de tricotage qui est installé à Tanghin Dassouri; un projet réalisé avec l’accompagnement du code des investissements.

Asmaho ZOUNGRANA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 − 10 =