jeu 22 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

MODE : Yasmine SININI crée « LES NUITS DE LA MODE » pour donner plus de visibilité aux jeunes créateurs et mannequins

Le lancement officiel de l’évènement dénommé « LES NUITS DE LA MODE » aura lieu le vendredi 03 août prochain à Ouaga 2000. Pour présenter de façon globale et dévoiler les grands axes de cette manifestation illimitée de la mode et de la culture, la promotrice  Yasmine SININI a accordé une interview spéciale à INFOS CULTURE DU FASO. Retrouvez ci-dessous, la particularité  et tous les détails y relatifs, à l’issu de ces échanges tenus dans l’après-midi de ce jeudi 19 juillet à Ouagadougou.

Infos Culture du Faso : veuillez vous présenter à lecteurs.

Yasmine SININI : Merci. Je m’appelle Yasmine SININI, promotrice de l’évènement « LES NUITS DE LA MODE ».

Infos Culture du Faso : Pourquoi  Les Nuits de la Mode ?

Yasmine SININI : Parce que ça va se passer dans la nuit à partir de 19h. Après le lancement le 03 août prochain, cet évènement  va demeurer  perpétuel car il se tiendra désormais tous les derniers vendredi du mois.

Infos Culture du Faso : D’où est venue cette idée ?

Yasmine SININI : Je suis mannequin depuis plus de 10 ans. J’ai débuté ma carrière dans le domaine en 2008. La réalité est que ce n’est pas toujours évident pour les  mannequins que nous sommes  d’avoir l’occasion  de participer à des défilés de mode. Le constat est qu’aujourd’hui, le nombre de mannequins a vraiment augmenté. Pourtant on n’a pas assez d’évènements pouvant permettre à ceux-ci de prester. En plus, nous avons assez de jeunes créateurs et stylistes talentueux mais qui malheureusement n’ont pas les moyens d’avoir la visibilité souhaitée. Alors je me suis dite, pourquoi ne pas créer un évènement pour leur offrir cette opportunité d’être plus connus non seulement sur le plan national qu’international. Toute chose qui aiderait naturellement  les  mannequins  à vivre de leur métier car actuellement le mannequinat nourrit difficilement son homme chez nous.

Infos Culture du Faso : Où et quand se déroulera cette première étape de  « Les nuits de la mode » ?

Yasmine SININI : Le lancement officiel de la SAISON 2018-2019 est prévu se tenir le vendredi 03 août 2018 au restaurant LA VERANDA sis à Ouaga 2000 à partir de 19 h. Pour cette saison on aura au total douze (12) manches qui se tiendront à Ouagadougou, dans onze (11) différents restaurants et  Bar VIP aménagés et réadaptés à cet effet. Même si le but premier est d’aider les créateurs et les mannequins du pays, notons par ailleurs que cela va accompagner ces espaces de divertissement et de gastronomie  à avoir plus de visibilité.

Infos Culture du Faso : Sous quel thème se déroulera cette édition ?

Yasmine SININI : Le thème retenu est : « Métier de la mode, conquêtes des marchés et sécurité sociale ».

Infos Culture du Faso : Quelle est la particularité de cet évènement ?

Yasmine SININI : Il offre des avantages aux jeunes créateurs d’avoir une visibilité. Nous allons vraiment nous baser sur ces pimpants qui n’ont pas les moyens… D’ailleurs pour pouvoir participer à un défilé il faut avoir toute une collection entière. Pourtant la création d’une collection demande beaucoup d’argent (…). A travers LES NUITS DE LA MODE, plusieurs jeunes présenteront facilement leurs différentes créations. En plus des défilés, je précise  qu’il y aura également des prestations d’artistes, humoristes.

Infos Culture du Faso : Ces différentes créations s’inscriront sous quel angle ?

Yasmine SININI : Sous l’angle de la promotion des œuvres burkinabè et africaine en générale. C’est-à-dire montrer davantage aux yeux du monde entier, de quoi nous sommes capables au Burkina en matière de création de produits de mode, disons de prêt-à-porter. Les créateurs vont utiliser de la matière première locale comme le Faso Danfany et le Kôkô Donda mixés à d’autres tissus d’ailleurs.

Infos Culture du Faso : Quel est l’état des préparatifs à quelques jours du lancement officiel ?

Yasmine SININI : Ce n’est vraiment pas facile. Mais retenons que les préparatifs vont bon train car l’équipe organisationnelle est activée pour que cela soit une réussite. Je crois et je me dis que ça va aller.

Infos Culture du Faso : Nous sommes au terme de notre entretien. Quel sera votre mot pour terminer ?

Yasmine SININI : J’aimerais appeler les Burkinabè à ne pas rester chez eux. Qu’ils s’impliquent davantage dans la valorisation de la mode qui est une affaire de tous. J’invite les gens à être massivement présents lors des séances de défilés qui se tiendront tous les derniers week-ends du mois. L’opportunité est donnée à tout le monde d’y participer. La population verra qu’au Burkina Faso, les jeunes créateurs ont du talent. Nous ne sommes pas obligés d’acheter les vêtements qui viennent d’ailleurs. On peut produire et consommer burkinabè, ceci à moindre coût. Au finish c’est le pays qui gagnerait puisque parlant de mode il faut citer en plus des créateurs et des mannequins qui en bénéficient, les tisserandes, les teinturiers, les couturiers, les distributeurs et tous les autres acteurs de la filière. Merci à vous.

 

Interview réalisée par Filsako Moussa Kaboré

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Clap de fin pour la 4e édition du FITMOV

La cérémonie officielle de clôture, intervenue le 10 décembre...

FITMOV 2023: Harouna Nango Sacré meilleur jeune créateur

La succession de Hamidou Diallo, jeune créateur de la...

«Festival panafricain de Mode Miceli» Act 3: Les acteurs du textile invités au digital

Il fait partie des stylistes burkinabè qui s'est imposé...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page