Actualités BBDA

Mois du BBDA : les activités de la 2e édition lancées à Bobo-Dioulasso.

Le Bureau Burkinabè du Droit d’auteur (BBDA) a lancé les activités de la 2e édition du mois du BBDA, ce mercredi 20 juin 2018 à Bobo-Dioulasso.

« La place du BBDA dans la promotion des œuvres ». C’est sous ce thème qu’a lieu le lancement des activités de la 2e édition du mois du BBDA, ce  mercredi 20 juin 2018, à Bobo-Dioulasso. Trois semaines durant, le public Bobolais aura droit à des animations culturelles, des conférences débats et des campagnes de sensibilisations sur le droit d’auteur et ce, avec le partenariat de la SODIBO BRAKINA.

Cette cérémonie a connu la participation du Maire de la commune de Bobo-Dioulasso venu exprimer la volonté de la mairie de Bobo-Dioulasso à accompagner les acteurs culturels Burkinabè. Le maire dans son intervention a souhaité l’instauration d’un fond commun pour les artistes. « L’objectif qui nous réunis à travers ce mois du BBDA c’est  de faire en sorte qu’on puisse avoir un créneau d’accompagnement des œuvres artistiques, il faut donc quelque part qu’il y’est un fond, que ce fond vienne des partenaires, au niveau communal, régionale ou national, il faut qu’on puisse avoir de l’argent quelques part pour soutenir les artistes. Nous avons beaucoup de talents qui n’ont pas d’accompagnement financier », a-t-il plaidé.

Selon le Directeur Général du BBDA Walid BARA, la mise en place du mois du BBDA vise une meilleure compréhension du droit d’auteur auprès des tenanciers de bars et maquis. « Nous avons des difficultés de perception avec ces acteurs par ce qu’ils ne comprennent pas la destination de ses frais. C’est pourquoi il est important de faire une vaste campagne pour une meilleure compréhension », a-t-il soutenu. D’après le Directeur Général du BBDA, des ambassadeurs seront désignés pour porter la voie de l’institution  auprès des tenanciers de bars et maquis. Durant tout ce mois, le BBDA bénéficiera de l’accompagnement de la BRAKINA. « La BRAKINA a bien voulu nous accompagné durant ce mois en ajoutant un surplus sur la boisson qui sera vendue. Les recettes seront reversées au fond de promotion culturelle pour soutenir les artistes de la ville de Bobo-Dioulasso », a expliqué Walid BARA. Et d’ajouter que c’est la mobilisation dans chaque maquis qui déterminera le montant récolté. Tout en saluant la BRAKINA pour son accompagnement, il a appelé d’autres entreprises à lui emboiter le pas. La cérémonie d’ouverture a été l’occasion pour les acteurs du droit d’auteurs d’animer une conférence débat sur le thème: « Le rôle du BBDA dans la diffusion des œuvres ». Selon les conférenciers, la première édition qui a eu lieu à Ouagadougou a permis de sensibiliser plus de 3000 personnes sur le droit d’auteur.

Le lancement officiel des activités de cette 2e édition a été assuré par le Directeur régional de la culture, des arts et du tourisme de la région des Hauts-Bassin représentant le ministre à cette cérémonie. Cette 2e édition du mois du BBDA va durer jusqu’au 08 juillet 2018 au grand bonheur des acteurs culturels de la ville de Sya.

 

Parfait Fabrice SAWADOGO et ZIÉ Hamed Kader OUATTARA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 ⁄ 8 =