Actualités Culture Société

Musée national du Burkina : Le Conseil Scientifique Culturel et Technique tient sa toute première session

Ce jeudi 24 septembre 2020 à Ouagadougou, s’est ouverte la toute première session du Conseil Scientifique Culturel et Technique du musée national. Les travaux pour les membres de ce conseil ont surtout porté sur des sujets allant dans le sens de la bonne marche des activités scientifiques, Culturelles et techniques du musée national.

Le Conseil Scientifique Culturel et Technique est un organe consultatif du musée national du Burkina Faso, chargé d’orienter les actions du musée. En effet, le bureau de ce conseil a été mis en place en février dernier afin d’accompagner les actions de l’administration dudit musée. Réunis dans les locaux dudit musée ce jeudi 24 septembre 2020, il s’est agi pour eux de réfléchir sur comment travailler de sorte à mieux orienter les questions scientifiques du musée national.

Prenant la parole à l’occasion de l’ouverture des travaux, la Directrice Générale du musée national, madame Rasmata SAWADOGO/MAÏGA

Prenant la parole à l’occasion de l’ouverture des travaux, la Directrice Générale du musée national, madame Rasmata SAWADOGO/MAÏGA s’est réjouis de la tenue de cette toute première session. “C’est un sentiment de bonheur qui m’anime de vous voir réunis ce matin, vu votre rôle important pour la veille sur la déontologie des projets scientifiques, culturels et techniques du musée national”, s’est exprimée madame SAWADOGO avant de souhaiter que cette session soit concluante dans le concert de la bonne marche des missions du musée national.

monsieur monsieur Lassina KOTÉ, président dudit conseil et par ailleurs enseignant chercheur au département d’histoire et archéologie

“Notre bureau est constitué de personnes de différentes horizons, dont la contribution permettra d’appuyer le fonctionnement du musée national sur le plan scientifique. Et notre mission est d’appuyer l’administration du musée national, aussi bien le conseil d’administration, que la direction générale. Mais il reste tout de même un organe consultatif, en ce sens même que nous n’avons pas de pouvoir de décision. Notre rôle se situe juste aux conseils par rapport à ce que nous pensons être mieux de par nos expériences et visions pour le musée”, a laissé entendre monsieur monsieur Lassina KOTÉ, président dudit conseil et par ailleurs enseignant chercheur au département d’histoire et archéologie.

C’est d’ailleurs dans cette dynamique de contribuer au bon fonctionnement des actions du musée que le conseil, dans son ensemble a effectué, avant le début des travaux une visite des collections du musée. Il s’est agi pour eux de toucher du doigt les tenants et les aboutissants de l’état de cette réserve afin d’avoir une idée en terme de qualité. Ainsi monsieur KOTÉ nous a-t-il expliqué en ces termes ” cette visite nous permettra de faire des propositions dans le sens de la réorganisation de ces collections et voir même aboutir à des projets scientifiques et culturels”.

En rappel, les textes stipulent que le bureau devrait tenir deux sessions par ans. Cependant cette présente session devrait être la seule de l’année compte tenu de la situation de la Covid-19.

Boukari OUÉDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 9 =