Actualités Culture Entretien

MUSÉE NATIONAL: Le rôle incontournable du guide animateur dans la médiation

Toujours dans la dynamique de participer à la compréhension et à la visibilité du musée national, nous avons été reçus par monsieur Oumar OUATTARA, guide animateur de musée et chef du service de la médiation dudit musée. Avec lui, les échanges ont surtout porté sur le rôle du guide animateur dans les activités liées à la médiation au sein du musée national.

La médiation au sein du musée national est une forme de médiation qui regroupe l’ensemble des actions visant à mettre en relation les gens, le public ou les visiteurs avec l’objet exposé. Et en termes d’actions, il s’agit de celles menées pour satisfaire la clientèle, rendre visible le musée et rapprocher le public du musée. (En tant que guide animateur de musée, notre mission est de faciliter les rencontres entre l’œuvre muséale et le public à travers la mise en œuvre de toutes les actions allant dans ce sens. À cet effet, l’un des points focaux de la médiation est l’accueil), a déclaré le chef du service de médiation, monsieur Oumar OUATTARA.

Ce qui ressort toujours de ses explications, un visiteur qui arrive doit remplir un certain nombre de formalités, à savoir le ticket dont le prix varie en fonction du type de visiteur. (Après celà, le visiteur est conduit dans la salle d’exposition, mais bien-sûr accompagné d’un guide animateur qui sera chargé de lui donner les explications et commentaires sur tout le contenu de l’exposition et répondre à toutes les questions possibles. D’ailleurs, ces différentes explications sont loin d’être improvisées. Elles sont en réalités préparées avant même le début de l’exposition sur des thématiques bien définies des œuvres exposées), a-t-il mentionné.

Par ailleurs, le responsable de la médiation a tenu à préciser que tous les techniciens sont associés au cours du montage de l’exposition, notamment les conservateurs qui fournissent toutes les informations sur les œuvres, les techniciens, et ensuite les guides qui eux utilisent les informations fournies pour concevoir le discours de l’exposition en tenant compte des thématiques. De ce fait, il a indiqué qu’en ce qui concerne les visiteurs comme les scolaires, le discours est moins soutenu de sorte à permettre une compréhension simplifiée.

Selon lui, ce qui compte le plus pour ces genres de visiteurs, c’est la perception et non les commentaires. Aussi précise-t-il que les visites de ces scolaires sont pour la plupart en rapport avec des cours donnés. De façon claire, le discours et le temps varient en fonction du type de visiteur.(Mais au de celà, nous travaillons surtout avec le public scolaire à travers la préparation des mallettes pédagogiques qui sont montées en fonction d’un thème donné pour satisfaire les scolaires. Selon toujours ses propos, le musée va vers eux pour leur présenter des objets qui prennent en compte les programmes scolaires. Nonobstant, celà, il y a les ateliers à l’intention des éducateurs. Le but est de leur faire part du bien-fondé du musée dans l’éducation des enfants.

Cependant, la médiation selon lui, même si elle est est l’état embryonnaire, reste tout de même à saluer. Nonobstant le caractère acceptable de la médiation, son premier responsable n’a pas manqué de souligner certaines difficultés. (Nous sommes satisfaits du travail abattu, en ce sens que nous travaillons en collaboration avec le service de la communication du musée qui abat un travail formidable, accompagné surtout de la direction des expositions et de la médiation. Cependant, on note aussi des difficultés d’ordre budgétaire et infrastructurel qui entrave la bonne marche de notre mission.

A cet effet, je voudrais profiter pour demander l’accompagnement des autorités à travers la construction d’une salle d’exposition permanente, car celles que nous avons ne répondent pas aux besoins. Également, la revue à la hausse du budget du musée national permettrait de résoudre tous les problèmes), a-t-il souligné. Tout en remerciant toute l’équipe de “Infos Culture du Faso” pour sa contribution à la visibilité du musée, il a appelé à toujours œuvrer dans ce sens.

Boukari OUÉDRAOGO
Fabrice Parfait SAWADOGO

One Reply to “MUSÉE NATIONAL: Le rôle incontournable du guide animateur dans la médiation

  1. Si info culture du Faso n’existait pas. Il fallait forcément la créée. Félicitations pour ce que vous faites pour la visibilité et la promotion des activités culturelles au Burkina. L’on nous dit que la culture est le socle de développement d’un pays. Au même moment son département est le parent pauvre de notre gouvernement. A quand le changement ? Nos institutions culturelles ne demandent qu’un investissement conséquent pour être opérationnelles, créées des emplois et générées des revenus pour le pays. Nous regardons ce qui se passe ailleurs mais nous ne voulons pas mettre les moyens comme les autres . L’attractivité d’un site, d’une manifestation, etc. dépend de l’investissement. Plus on met les moyens, plus on a de la visibilité. Moins on investit cela sera a l’image du servi fourni.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 18 =