Actualités Echos du FESPACO Musique

MUSIQUE: Autorités du Cinéma et du FESPACO apprécient la nouvelle chanson de Sana Bob HOMMAGE À IDRISSA OUEDRAOGO.

Dans le cadre de l’enregistrement de la nouvelle chanson internationale hommage au Maestro du cinéma disparu, Idrissa OUEDRAOGO, une délégation du FESPACO a rendu visite mardi à l’auteur Sana Bob, alors qu’il était en plein studio avec son arrangeur Rakis. Les autorités ont été invités à écouter l’œuvre et en donner leurs appréciations et conseils avant qu’elle ne soit bientôt téléchargée et publiée. Après avoir écouté la musique et les messages en studio, ces autorités culturelles et artistiques trouvent que “c’est un travail de qualité”. Et, qu’il faudra d’ailleurs considérer cette chanson pour la prochaine édition du FESPACO ( Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou). Pour le 26 rendez-vous qui va coïncider avec le cinquantenaire, un hommage spécial sera rendu à l’illustre cinéaste décédé, Idrissa OUEDRAOGO.

Celui-ci qui aurait resté engagé pour la promotion de la culture et des arts notamment le cinéma, avant de tirer sa révérence le 18 février 2018. L’objectif serait de reconnaître et saluer, d’une façon ou d’une autre, ses œuvres et actions ayant contribuer à porter l’Afrique dans le monde entier et dans le concert des nations. D’ailleurs, “il vit toujours à travers ces œuvres”, dit-on. Ses créations, produits…représentant un ” héritage important ” qu’il faut mettre à profit. C’est pourquoi les organisateurs du FESPACO prévoient des colloques et autres activités. Lesquelles serviront de cadre pour les scientifiques de rentrer dans la carrière d’Idrissa pour faire ressortir les détails et idées au profit de l’humanité et de la postérité.


Les représentant du FESPACO, aux côtés l’artiste Sana Bob et son équipe ce mardi 13 novembre 2018, ont eu le privilège d’écouter l’exclusivité de cette chanson qu’il enregistre pour immortaliser le ” doyen” et pionnier du mouvement cinématographique. Même s’ils ne sont pas ” musicologues “, ils confirment que les mélodies sont puisées de partout créant ainsi un rythme universel sur lequel ” tout le monde se retrouve”. Sur ce nouveau son, le reggae maker est en collaboration avec Don Sharp Debatoro, le Parolier Des Temps Modernes. Un mélange d’instruments et de rythmes qui engendre ce produit musical en phase de finition au Accord Studio chez Rakis, à Gounghin, dans la capitale. Pour le DG du FESPACO, Ardiouma Soma, le produit rentre alors en droite ligne avec les activités de l’édition qui aura lieu du 23 février au 2 mars 2019 autour du thème : ” mémoire et avenir des cinémas africains ” . D’autant plus que les stars à l’image de Boby sont, estime-t-il, à même de porter les messages directement aux peuples.
Les autorités affichent clairement leur volonté de soutenir ce ” projet noble” à dimension universelle porté par le détenteur du Kundé d’Or 2015, Sana Bob, et tous ceux qui s’activent pour la realisation.


” C’est un travail de qualité. Nous avons de la matière dans ce pays. Ils faut que chacun apporte son soutien (…), a laissé entendre, Souleymane OUEDRAOGO, DG de l’ISIS-SE (Institut Supérieur de l’Image et du Son-Studio école).
Une fois la chanson complètement terminée, d’autres défis se présenteront automatiquement à Sana Bob et son collaborateur direct sur ce projet, son ” frère” Don Sharp. Surtout la réalisation de clip- vidio à la hauteur de “notre papa” Idrissa OUEDRAOGO que le pays entend immortaliser.
Plus d’informations à venir.

Fabrice Parfait Sawadogo / Filasko Moussa Kaboré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 13 =