Actualités dédicaces musique Musique

Musique : « Bassininré», le nouveau maxi de Kass Le Cerveau

Il était acculé. Il était sous la pression de ses fans qui exigeaient de lui qu’il fasse une nouvelle sortie discographique. Chose faite. Le Kass du peuple est entré en studio. Il a servi un plat bien fumant à ses fans. L’œuvre est baptisée « Bassininré », qui veut dire « Bonne fin ». Composé de 04 titres, le maxi évoque une thématique générale liée à la cohésion sociale. Infosculturedufaso.net est allé à la rencontre de ce “dieu” modeste du micro pour en savoir plus sur sa nouvelle parution.

Kassoum Ouedraogo à l’état civil, la star qui fait l’unanimité dans le monde du show biz Yatengalais se fait appeler « Kass Le Cerveau », son nom d’artiste. Ce pseudo sonne comme l’emblème de la région du Nord, tellement l’artiste est connu, adulé et admiré dans son environnement natal. D’où tient-il cette inspiration qui fait jubiler ses fans ? Comment arrive t’il à faire exploser toute une salle de spectacle à chaque entonnement de sonorités ? Nous lui avons posé la question. « Je suis né dans la musique, ma mère intervenait comme chanteuse dans des troupes de danses traditionnelles, donc j’ai grandi dans la musique », nous confie l’artiste. Tout s’explique donc.

Kass le Cerveau revient sur la scène musicale burkinabè avec un nouveau maxi composé de quatre (04) titres, et ce, au grand bonheur de ses fans. Intitulé « Bassininré », ce sont des sonorités qui traitent des thèmes relatifs à l’argent, la femme, la santé, bref, la vie en général avec tout son corollaire de défis à relever. L’artiste évoque comme thème général, la cohésion sociale, qui selon lui, est « gage de paix et seule condition pour une vie communautaire bien réussie ». Dans l’œuvre, figurent les titres « Bassininré, Liguidi, Ralogu-yé, Laafi ».

L’artiste entend faire une tournée de promotion de ce nouveau maxi. Les dates de premières sorties de présentation sont déjà connues. Le lendemain de la fête du Ramadan, Kass Le Cerveau sera en concert dédicace à Seguenega, et le 28 mai 2021 dans la ville de Ouahigouya. « Je remercie tous mes fans pour tout le soutien qu’ils m’apportent, inchalla, un jour, Kass sera un grand KASS », a déclaré l’artiste à l’endroit de ses admirateurs qui ne ménagent aucun effort pour lui adresser soutiens et encouragements.

Kass Le Cerveau dit colmater les brèches et autres ingrédients pour son deuxième album. « Je suis en préparation, et d’ici 2022, inchalla, je serai prêt », nous confie-t-il. L’artiste a saisi l’occasion pour féliciter ses collègues artistes de la région, qui se battent très souvent dans l’auto-production pour promouvoir le terroir. Ce n’est pas facile dit-il. « Je rêve du jour où nos autorités vont réellement soutenir les artistes locaux comme ça se fait dans d’autres régions », affirme Kass, qui dit être convaincu qu’avec le talent qui se trouve au nord, un jour, ils seront les meilleurs au niveau national, et seront même capables de rivaliser de talents au delà des frontières du Burkina Faso.

Abdoul Aziz Sawadogo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 ⁄ 1 =