MUSIQUE: « Je compte revenir avec un nouvel album en 2023 pour le bonheur des mélomanes », Kansy, artiste-chanteur

 MUSIQUE: « Je compte revenir avec un nouvel album en 2023 pour le bonheur des mélomanes », Kansy, artiste-chanteur

Auteur du tout premier album de sa carrière « Waza » sorti il y a deux ans, Kansy est un artiste-chanteur burkinabè au talent énorme. Doté d’une voix envoûtante, l’artiste ne cesse de conquérir les cœurs des mélomanes. Le 14 Avril dernier, nous l’avons convié dans nos locaux à Ouagadougou, en vue de nous entretenir avec lui sur sa jeune carrière ainsi que son actualité.

Originaire de la partie Ouest du Burkina Faso, Kansy, de son vrai nom Emmanuel Bonkian, est un jeune artiste-chanteur qui depuis un certain nombre d’années, essaie de se frayer un chemin dans l’univers de la musique. En effet, ce grand espoir de la musique burkinabè est issu d’une famille chrétienne, une famille dans laquelle sa génitrice était une chanteuse traditionnelle. Très vite, il prît l’habitude souvent d’aider sa maman à rédiger des chansons. Au fil des années, l’artiste se plaisait bien dans la musique et c’est ainsi qu’il s’est donné l’idée de devenir artiste chanteur. C’est aussi comme ça qu’il a retenu Kansy comme nom d’artiste. De ses dires, le nom « Kansy » vient de la langue « bwamou », et signifie littéralement « ancêtre autochtone ». Mais dit-il, ce nom représente en même temps son prénom botanique.

Par la force des choses Kansy lance officiellement sa carrière, et ce à travers une toute première sortie discographique baptisée « Waza », produite par la maison Merveille Production de Papus Ismaël Zongo. L’artiste procède donc à la présentation de cet opus pour la première fois du côté de Paris le 17 juillet 2019. Le 18 juillet 2020, il signe la sortie officielle de l’album dans son pays natal le Burkina Faso. Celui-ci comporte 11 titres, soit un de plus que celui présenté dans la capitale française. A l’en croire, le onzième titre provient d’une collaboration avec le parolier des temps modernes, Donsharp de Batoro. “L’album se comporte bien sur le marché car il a suivi le chemin qu’il devrait suivre. Grâce à cette œuvre, j’ai eu pas mal d’opportunités. Donc je peux dire que c’est une satisfaction”, a-t-il indiqué.

Des difficultés, l’artiste en a connues. D’ailleurs soutient-il que les difficultés sont présentes dans tous les domaines, mais l’essentiel est de parvenir à les surmonter. Mais qu’à cela ne tienne, Kansy dit avoir eu des difficultés liées à l’enregistrement en live parce que c’est déjà pas simple au Burkina Faso. Le terrain d’expression est très restreint selon lui, rendant difficile le fait de se faire écouter. A cela s’ajoute les problèmes liés à la production. Cependant, le défi pour lui, c’est de pouvoir tourner ici d’abord et ensuite à l’international, faire voyager surtout sa musique y compris sa personne.

Cette volonté de conquérir le monde de par sa musique fait de lui quelqu’un de très ambitieux dans son domaine. De ce fait, a-t-il fait savoir avoir plein de projets et espère de tout cœur pouvoir les réaliser. “Je viens d’achever une tournée et je compte voyager à Paris non seulement pour la résidence, mais aussi pour des spectacles. A cela s’ajoutent les préparatifs pour la sortie de mon second album en 2023”, a précisé Kansy avant de clore par des remerciements à l’endroit de ses fans mais également à Infos Culture du Faso pour la considération qui lui a été offerte de s’exprimer.

Leticia.G YAMEOGO (stagiaire)

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 16 =