MUSIQUE : la cantatrice Abibou Sawadogo s’apprête à célébrer ses 20 ans de carrière

 MUSIQUE : la cantatrice Abibou Sawadogo s’apprête à célébrer ses 20 ans de carrière

Les mélomanes burkinabè l’ont découverte dans les années 2001-2002 ; et depuis lors, elle n’a cessé d’impacter considérablement l’univers musical tradi-moderne au Burkina Faso. Abibou Sawadogo, puisque c’est d’elle qu’il est question, a fait l’honneur de répondre à notre invitation au sein de notre rédaction. Ses débuts dans la musique, la célébration de ses 20 ans de carrière, ainsi que son très prochain album intitulé « Barka », tels ont été les éléments clés de nos échanges.

Originaire de la région du Centre-Nord, Abibou Sawadogo est une cantatrice burkinabè. Elle est le fruit de la participation à la semaine nationale de la culture (SNC) en 2001. Fort de l’appréciation générale, Abibou quitte son BOBO natal pour s’installer à Ouagadougou dans le but d’embrasser une carrière musicale. Elle met sur le marché du disque son premier album en 2002 qui aborde des thématiques d’une grande importance comme la protection de l’environnement, la cohésion sociale etc.

Toutefois, tout début est difficile. Et à cet effet, la cantatrice a fait savoir que passer d’artiste amateur au milieu professionnel n’est pas chose aisée. Mais qu’à cela ne tienne, elle a su faire preuve d’adaptation surtout qu’elle évolue dans un style traditionnel auquel elle adjoindra le tradi-moderne. Par la force des choses, l’artiste va comptabiliser plus de cinq (5) albums durant sa carrière. Ce sont entre autres « Rogmik Réem », « Rawelgue », « Koamba Ecolé », « Baba Yelamam », « Bass Ninré ». Des albums qui lui auront permis de faire le tour du pays des hommes intègres et de lui faire une véritable place de choix dans le showbiz burkinabè, mais également d’entamer des tournées internationales, notamment au Canada, États-Unis, France, Belgique, etc.

Par ailleurs, sa chanson « Doag » lui vaut de gagner définitivement le cœur des mélomanes, particulièrement des amateurs de la musique traditionnelle. Ceci dit, elle remporte grâce à cette chanson, le prix du Kundé du public. Aussi, elle est lauréate en 2002, 2005 et 2007 du Kundé de la meilleure chanson traditionnelle, 3e et 1er prix de chansons traditionnelles respectivement en 2004 et 2006. Toutes ces reconnaissances, Abibou dit les devoir à son sens de travail acharné, à l’amour des mélomanes pour ses œuvres. “Si ton travail est positivement apprécié par le public, il va de soi que les reconnaissances s’en suivent. C’est ça mon secret”, foi de Abibou.

Cela dit, cela fait déjà 20 ans jour pour jour que la cantatrice Abibou égaie les burkinabè. De ses dires, ça n’a pas été un parcours d’accalmie. Il y’a eu selon elle, des hauts et des bas. Mais malgré tout, elle reste satisfaite globalement de son riche parcours. Et pour marquer ses 20 années passées dans le showbiz, elle entend les célébrer avec ses fans pour qui selon ses dires, elle n’aurait pu atteindre ce niveau. C’est une manière pour moi de dire merci à Dieu au nom de ce qu’il a pu m’apporter durant ce périple ; dire merci également à mes fans. A ce propos, je demande à tous sans exception de se joindre à mon staff et moi pour cette célébration. Il faut dire que ça sera à travers des concerts. Le premier concert se tiendra à Kaya pour marque le départ des 20 ans de musique. Le second concert sera à Ouagadougou et s’en suivront d’autres localités.

Cette célébration sera également marquée par la sortie d’une énième œuvre discographique de l’artiste intitulée « Barka » signée sous le label Artistes distribution qui produit et manage l’artiste. A en croire l’artiste, cet album qui sortira dans les semaines à venir, s’inscrit toujours dans la dynamique d’adresser les remerciements et gratitude pour mes 20 ans dans la musique. En sus, elle a profité de l’occasion pour appeler les jeunes à plus pratiquer et promouvoir la musique traditionnelle ; c’est de cette manière selon elle, que l’on pourra perpétuer cette musique qui est notre identité.

Tout en remerciant Infos Culture du Faso pour intérêt porté sur elle, elle a aussi appelé la ministre en charge de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme nouvellement installée, à plus accompagner les acteurs culturels.

Boukari OUÉDRAOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 × 24 =