Actualités dédicaces littéraire Musique

MUSIQUE : L’homme de “POLIO” revient avec son 3e opus intitulé “SAGDO” ou “Ordures”.

L’artiste engagé, Sam Sinaï, revient sur la scène avec son troisième album qu’il baptise “SAGDO” qui signifie ” Ordures” en Mooré. Cette nouvelle “galette musicale” de 07 titres avec une forte coloration traditionnelle a été présentée au public au cours d’une conférence de presse dédicace tenue le mardi 18 décembre dernier dans la soirée au niveau du FORGERON sis à Ouaga. Les thématiques développées dans ses chansons sont aussi diverses que variées où la femme, la santé et la nature occupent une place importante.

À l’État Civil, Sambo Kabré, l’homme souhaitait être footballeur au départ. Devant son hadiqcape qui, selon les règles en la matière, l’empêcheraient de faire une carrière footballistique professionnelle, Sam Sinaï, opte pour la musique. Il se retrouve à l’Institut National de Formation Artistique et Culturelle (INAFAC) en 1991 dans l’esprit d’avoir sa formation de base. Sa vie musicale commence alors un an plus tard en 1992 avec le groupe Locomotive Blues dans lequel il était le Lead-vocal. De cette année à 2001, Sam fût choriste dans la chorale Saint Dominique Savio de Dapoya. À travers ces différentes actions musicales, la vedette sort son premier album “PAAGA” en 2001 contenant d’ailleurs le célèbre titre “POLIO” enregistré au studio Des et les symphoniques.

Laquelle chanson qui sensibilise sur la poliomyélite lui donne entre autres l’occasion de participer à presque toutes les campagnes de vaccinations lancées par l’État contre cette maladie ravageuse. Malheureusement, l’auteur au delà des prestations, confit qu’il n’a pas bénéficié de soutien pour poursuivre sa carrière après son second opus “SAMBELMA” en 2006. Même les ministères concernés par son combat et ses œuvres ne se penchent nullement sur son cas. Faute de moyens, l’artiste qui s’autoproduit sera donc obligé de rester dans l’ombre malgré les efforts et des tentatives d’approche. Aujourd’hui, avec le soutien de son parrain Sawadogo Dramane, Président de la Jeunesse de l’arrondissement N°9 de Ouagadougou, Sam revient alors sur la scène avec ce tout dernier album “SAGDO”.

L’œuvre a été officiellement lancée ce mardi 18 decembre 2018 à travers cette conférence de presse organisée avec ses collaborateurs dont Kerson et Hamed Alex Lawal. La cérémonie a rassemblé amis, parents et collègues artistes. Notamment le doyen Kisto Kouimbré, la Reine Akouandabou, Aly Ponré 1er, Adama Natôh, Saly Z, Sabil Kogleweogo… Tous venus soutenir l’homme du “WARWIS”. En effet, ce nouveau genre propre à lui est conçu en se basant sur les rythmes traditionnels tels que WARBA, LIWAGA, WIRÉ, WENEGA et autres. D’où l’utilisation d’instruments du terroir: Kundé, Bendré, Tchëma, wamdé…

Voici l’ensemble des 07 titres que compose SAGDO : Biiga; Sagdo; bineeré; liguidi; Ziim, Sana; Zambo. Si l’on retrouve dans cette nouvelle sortie, des mots sur le mariage forcé, l’exode rural, les grossesses indésirées, le thème mis en avant cette fois-ci reste la protection de l’environnement contre les conséquences liées aux sachés plastiques et autres types d’ordures déversées dans la nature. À noter simplement que Sam Sinaï représente l’une des voix les plus engagées dans la lutte pour le respect du droit à la santé et des droits humains. À l’image des mélomanes à cette événement de lancement, le parrain Sawadogo déclare que l’artiste devrait être accompagné au regard de ses efforts et ses actions constantes pour la promotion de l’émancipation de la femme et la lutte contre la désertification.
Des stratégies de promotion seront dévoyées sur le terrain pour booster le nouveau né “SAGDO’ de Sinaï.

Filasko Moussa KABORÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 + 18 =