Actualités dédicaces musique Musique

MUSIQUE: Massa Coulibaly signe une première sortie discographique intitulée «Bénédiction»

La maison de la culture Monseigneur Anselme Titianma Sanon de Bobo-Dioulasso a abrité la cérémonie de présentation officielle du tout nouvel album de de l’artiste burkinabè, Massa Coulibaly, intitulé «Bénédiction». Fort de onze (11) titres savamment orchestrés, la présentation de ce nouveau « bébé » s’est faite en présence des hommes de médias, fans, artistes, amis, membres de famille et staff de l’artiste.

De son vrai nom Coulibaly Massa, surnommé « le vieux », Massa Coulibaly est auteur, compositeur, chanteur, instrumentiste et danseur chorégraphe, né dans la ville de Sya en 1997 et déscendant d’une famille de griots. Il est le fils d’un des membres du groupe Les frères Coulibaly qui ont magnifié la musique burkinabè à travers leurs titres « Boroto » et « FESPACO ». Passionné de la musique dès sa tendre enfance, c’est en 2018 qu’il dévoile son premier single intitulé « Hommage aux frères Coulibaly ». Aujourd’hui avec plusieurs singles à son actif, Massa Coulibaly est plus que jamais prêt sur le plan musicalem d’où la sortie de ce premier album fait de style tradi-moderne, baptisé «Bénédiction ».

C’est accompagné de son manager Abdoulaye Ouédraogo et de sa sœur Mariam Coulibaly au présidium que l’artiste a dévoilé l’album «Bénédiction », composé de onze (11) titres dont neuf (09) nouveaux titres et deux (02) singles déjà connus. Il a su dompter ses fans et mélomanes, en témoigne leur mobilisation totale et la présence effective de nombreux artistes de renoms à la dite conférence de presse.

Il a réalisé des featuring avec des artistes déjà connu sur la scène musicale nationale comme Eldji dans le premier titre «Intro », Faïty Baby dans le titre «Boroto », Filingui Fatchè dans le titre «Jaloux», pour ne citer que ceux-là. L’album est un mélange riche de plusieurs style musicaux. À cet effet, Mariam Coulibaly, la sœur de l’artiste, s’est exprimée en ces termes. « Avant d’être sa sœur, je suis tout d’abord fan de Massa. C’est un artiste vraiment polyvalent et épris de talent. Que ce soit du couper-décaler, du reggae ou du traditionnel, il chante dans tout ces styles de musique que vous connaissez ».

L’artiste Eldji, présent également à la cérémonie, a félicité le jeune et talentueux artiste ainsi que le travail abattu. Selon lui, l’album souligne les tares et le vécu de notre société et c’est là le rôle fondamental de l’artiste et du griot qu’est Massa. Interrogé sur la raison du nom de baptême «Bénédiction » de l’album, l’artiste a fait savoir qu’il s’est inspiré des paroles de sa mère. Il renchéri. « Mes parents disaient qu’un enfant, ayant la bénédiction de ses géniteurs, réussit toujours dans tout ce qu’il entreprend.

Dans l’album, je rend hommage à mon père en m’inspirant de son ancien son, Boroto, à travers le titre Boroto en featuring avec le grand frère Faïty Baby. Je rend également hommage à ma mère et à toutes les femmes du monde à travers le titre Moussow Low. Cet opus traite également des thèmes divers comme le mariage, la jalousie, l’argent…». Il a terminé en exhortant les hommes de la presse, les artistes ainsi que tous les acteurs de la culture à faire la promotion de l’album pour ainsi contribuer à rehausser le niveau et la visibilité de la musique burkinabè.

Jérôme S. SARAMBÉ (Stagiaire Bobo)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 14 =