ven 23 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

MUSIQUE: « Prince Romesco » dénonce l’impérialisme dans son maxi « Les marionnettes de l’occident »

Roger Compaoré alias «Prince Romesco» vient de mettre ses pieds dans l’étrier musical burkinabè à travers une sortie discographique intitulée: « Les marionnettes de l’occident ». C’est par un maxi de trois titres dont un en vidéo que cet enseignant de formation veut apporter sa pierre à la construction de l’édifice national. Ce vendredi 24 novembre 2023 à la Maison de la Femme à Ouagadougou, l’artiste a présenté son œuvre à la presse et ses mélomanes. 

L’œuvre est dévoilée à la presse 

« Les marionnettes de l’occident » est la nouvelle sortie discographique, première du genre, de l’artiste musicien Roger Compaoré dit « Prince Romesco » qui a dévoilé sa nouvelle galette musicale à la presse, ce vendredi 24 novembre 2023, à la Maison de la Femme à Ouagadougou.

Prince Romesco : « Je veux à travers cette sortie discographique, donner ma voix pour contribuer à la paix dans mon pays »

Natif du Boulgou région du Centre-Est et enseignant de formation, « Prince Romesco » entend marquer de la plus belle des manières sa génération à travers son art. Ce maxi de trois titres, dépeint l’engagement d’un artiste qui espère à travers sa voix, réussir à conscientiser et à sensibiliser les politiques et les populations. Les marionnettes de l’occident, selon « Prince Romesco » fait référence à tous ces dirigeants qui sont téléguidés par les occidentaux.

« Je veux à travers cette sortie discographique, donner ma voix pour contribuer à la paix dans mon pays. La musique est ma passion depuis belle lurette et aujourd’hui je pense que j’ai réalisé une grande partie de mes rêves », a-t-il martelé. 

Ce sont médias, amis et professionnels de la musique qui étaient présent à la cérémonie

A la question de savoir si la vie d’artiste et celle d’enseignant ne sont pas contradictoires, l’artiste a tenu à rassurer l’opinion qu’il mettra tout en œuvre pour remplir son devoir et de poursuivre son rêve.

La cérémonie de dédicace s’est terminée par une mini prestation de l’artiste

Chanté dans un style reggae et de variété, on peut écouter dans le maxi des titres comme « Tous debout » qui lance un appel à un sursaut national au peuple. Il y a également « les marionnettes de l’occident », un titre très engagé qui dénonce en somme l’impérialisme et ses valets locaux. Le dernier titre intitulé « Vanité », quant à lui, sonne comme une note d’allégresse à l’endroit de l’éternel pour ses bienfaits.

La cérémonie de dédicace s’est terminée par une mini prestation de l’artiste pour donner un avant-goût de l’œuvre.

Le maxi est disponible sur support USB au prix unitaire de 5.000 francs CFA.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Office National du Tourisme burkinabè (ONTB) : le nouveau DG Sulaïman Kagoné installé

La secrétaire générale adjointe du ministère burkinabè d'État, de...

Burkina/Musée national: le nouveau DG Sabari Christian Dao installé dans ses fonctions

Le directeur du cabinet du ministère burkinabè d'État, de...

Musique burkinabè : OGDES lance son tout premier clip «Guirma»

Augustin Sedgo, plus connu sous son nom d'artiste OGDES,...

RIPO 2023: La 5e édition se referme avec une nuit dédiée aux partenaires

Le clap final des Rencontres Internationales de Peinture de...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page