jeu 20 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Musique religieuse: Emmanuel Nakelsé célèbre ses 40 ans de carrière le 26 décembre prochain

Trois jours après s’être converti à la foi chrétienne, il se lançait dans la louange à l’Eternel. Il s’agit là du Pasteur Emmanuel Nakelsé, chantre de l’éternel. Il nous a fait le bilan de sa carrière et surtout de la célébration de ses 40 ans de carrière dans la musique chrétienne qui est prévu le 26 décembre prochain du côté de la maison du peuple. Nous l’avons reçu dans nos locaux. Lisez plutôt !

Infos Culture du Faso (ICF) : Comment êtes-vous arrivé dans la musique ?
Pasteur Nakelse : Voici comment je suis arrivé dans la musique chrétienne : c’est trois jours après ma conversion à la foi chrétienne que je me suis proposé d’être chantre à l’église. Ma première chanson était intitulée « Je vais servir Dieu, je ne vais pas servir le monde ».

ICF : Faites-nous un récapitulatif de votre carrière en terme de bilan
Pasteur Nakelsé : En terme de bilan, je décide consciemment de faire fi des obstacles que j’ai rencontrés dans tout ce parcours et je privilégie les bénédictions que j’ai rencontrée. Donc en tant que chantre, je me suis plus approché de Dieu que du monde et la chanson chrétienne m’a amenée à plus être au service de Dieu que des humains. Alors, si je veux faire un résumé, je dirais que ces 40 ans ont apporté d’énormes bénédictions dans ma vie.

ICF : Vous êtes sur le point de fêter vos 40 ans de carrière, quels sont les sentiments qui vous anime ?
Pasteur Nakelsé : En préparant ces 40 ans de carrière, j’ai un sentiment de satisfaction et de joie mais au-delà de cela, ma grande satisfaction sera que la célébration de ces 40 ans soit entièrement dédiée à Dieu; que toute la gloire et tous les honneurs soient rendus à Dieu qui a permis que je puisse célébrer ces 40 ans parce que c’est en rendant grâce à Dieu que moi je tire ma satisfaction.

ICF : Que représente pour vous ce jubilé ?
Pasteur Nakelsé : Nous avons choisi la date de façon spirituelle et de façon stratégique parce que quand on dit Noël, 25 décembre, nous fêtons la naissance du Christ. Et donc, si nous voyons dans les saintes écritures, quand on parle du Christ dans Esaïe on l’a appelé Emanuel donc stratégiquement nous ne pouvons pas le faire le même jour que le Christ. Par conséquent, le lendemain de la naissance du Christ, c’est toujours dans cette célébration là que nous continuons donc nous joignons ces 40 ans d’action de grâce à la célébration de la naissance du Christ pour dire que Christ est Emmanuel et pasteur Nakelsé est Emmanuel.

ICF: Quel est le programme des festivités ?
Pasteur Nakelsé: La célébration des 40 ans est prévue pour le dimanche 26 décembre 2021 à 19 h à la maison du peuple. Au programme, nous aurons des témoignages sur ma carrière; une sorte de résumé de ces 40 ans de carrière. Nous aurons aussi des chantres de l’ancienne et de la nouvelle génération qui vont m’accompagner. Nous aurons aussi des hommes de Dieu qui vont aussi participer, notamment le pasteur Mamadou Philippe KARAMBIRI et le pasteur Philippe OUEDRAOGO, vice-président des églises des Assemblées de Dieu du Burkina Faso. Et nous avons aussi le pasteur Rakiswendé ZONGO de Koudougou qui est le pasteur principal des assemblées de Dieu de Koudougou parce que je viens de Koudougou, il était tout à fait normal que l’église corps du Christ de Koudougou soit aussi représentée.

ICF : que représente pour vous la fête de Noel ?
Pasteur Nakelsé : Je dirais que pour tout chrétien évangéliste, catholique, orthodoxe, la date de Noël est une date assez symbolique. Quand bien même on sait que Christ n’est pas né le 25 décembre, c’est une date qu’on a choisi ensemble pour célébrer mais c’est une date hautement symbolique et quoi de plus normal pour un chantre qui consacre sa vie pour la chanson chrétienne de célébrer ses 40 ans dans l’atmosphère de Noël.

ICF : votre mot de fin
Pasteur Nakelsé : Mon mot de fin serait d’abord de rendre grâce et gloire à Dieu car tout ce que nous avons vient de lui et c’est lui qui permet que je célèbre mes 40 ans de carrière musicale. Aussi dire merci à toutes les autorités du Burkina Faso parce qu’avant et après tout je suis un citoyen de ce pays, donc je dirais merci à toutes les autorités qui me facilitent le travail et m’accompagnent dans cette organisation. Et du même coup, je voudrais demander toujours la paix de Dieu pour cette nation parce que nous connaissons la situation sécuritaire qui prévaut actuellement donc prions tous pour que la paix de Dieu soit sur ce pays. A tous les mélomanes, nous leur souhaitons aussi une bonne célébration des fêtes de fin d’année et prions que nos chants qu’ils ont toujours écouté puissent toujours leur faire du bien. Notre nous gratitude va également à vous Info culture du Faso qui nous offrez cette plateforme là pour nous exprimer. Notre prière est que le Seigneur étende vos limites, que le Seigneur permette que vous allez au-delà même de vos attentes. Nous voulons aussi dire merci à tous les organisateurs de cet événement qui ont cru en mon ministère et qui veulent m’accompagner et que le Seigneur bénisse tous ceux qui vont mettre la main dans la pâte pour que cet événement soit une réussite.

Mireille T. PODA (stagiaire)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

« Naam toga ne Waoogré » : Le tout nouveau clip de la sœur P. Anne Marie Kaboré

Fort de cinq minutes cinquante sept secondes (5'57), Sœur...

Concert « Résilience »: Le comité d’organisation prêt à 98%

Le concert « Résilience » de l’artiste musicien Reman,...

Pô: Le promoteur Damien Copia offre deux millions aux jeunes du Nahouri

Plus de dix mille visiteurs du festival des Retrouvailles...

Musique: « Saaga » de Dez Altino enflamme la toile

L’artiste musicien Dez Altino a dédicacé le jeudi 30...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page