Actualités Entretien Musique

MUSIQUE: Sana Bob prépare un nouvel album pour 2021

De son vrai nom, Salif Sana, Sana Bob est un chanteur afro-reggae burkinabè. L’artiste débute sa carrière en Côte d’Ivoire, dans les années 1997 par la sortie de son premier album intitulé «Gloire», enregistré par ‘’Showbiz’’. Aujourd’hui, Sana Bob totalise plus de cinq (5) albums, avec plusieurs prix dont le Kundé d’or et le Marley d’or. Actuellement, l’artiste est en Studio pour la sortie d’un sixième album. A cet effet, le lundi 18 mai 2020, ‘’Infos Culture Du Faso’’ a bien voulu s’imprégner du travail de l’artiste au studio ACCORD PRODUCTION.

C’est un homme déterminé, passionné et créatif que nous avons trouvé en studio. Sana Bob, puisque c’est de lui qu’il s’agit, accompagné d’une équipe dynamique et travailleuse, s’attelait aux répétitions, aux arrangements çà et là. Du rythme du reggae moderne, en passant par l’ajout d’instruments de musique traditionnelle comme le ‘’Bendré’’, le tout est mis en œuvre pour satisfaire les fans.

Selon l’artiste reggaeman, le Burkina Faso compte plus de 60 ethnies avec une pluralité de cultures. « L’idée est donc de révolutionner le reggae moderne à travers les instruments de musique traditionnelle pour éviter une monotonie. Je donne donc rendez-vous aux fans, et plus particulièrement à la jeunesse probablement en 2021, pour la sortie officielle de ce sixième album » dit-il. Il faut dire que, malgré la situation actuelle de corona virus dans le pays, l’équipe de Sana Bob ne ménage aucun effort pour parvenir au respect du calendrier fixé quant à la sortie officielle de l’album en 2021.

Et à Rakiswendé Zongo, arrangeur, auteur-compositeur et responsable du studio ‘’ACCORD PROUCTION’’ d’ajouter, «  la pandémie ne doit pas nous empêcher de travailler.

Mais il faut veiller au respect des gestes barrières pour briser la chaine de transmission. Quant au respect de la date de sortie de l’album, nous travaillons dur pour la rendre effective, mais il faut souligner que le dernier mot appartient à Dieu ». Pour conclure, Sana Bob n’a pas manqué d’adresser ses vifs remerciements à ‘’Infos Culture du Faso’’ car dit-il; « cette visite est une marque de considération et démontre l’intérêt grandissant des medias pour notre travail. Cela ne peut que nous encourager à redoubler d’effort pour satisfaire le public burkinabè et celui-ci d’ailleurs ».  

Parfait Fabrice SAWADOGO 
Boukari Ouédraogo (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 × 10 =