lun 24 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

MUSIQUE: « Star en Live » le dernier acte de 2018 validé.

Le CENASA a connu ce samedi 29 décembre 2018 aux environs de 20h00, le spectacle télévisuel <<star en live >> acte 6. Le dernier star en live de l’année 2018. Trois (03) rubriques étaient au programme à savoir la rubrique découverte, la rubrique en selle et la rubrique étoile.

C’est avec les instrumentistes de l’orchestre national qui ont donné le ton de la soirée dans une salle pleine a craqué. L’animateur Jacky el Feno annonce la rubrique découverte sous le regard très attentif du public. Il s’agit de l’artiste Charles Bohena, un artiste pétri de talent qui a fais ses premiers pas dans le monde de la musique très jeune. L’artiste interprète « le temps » un titre de son album. Après une belle prestation touchante et enrichissante, l’animateur s’entretient un temps soit peu avec l’artiste afin de mieux se presenter aux mélomanes, connaître ses débuts, ses aspirations…

Amoureux de la guitare, qui est de nos jours son instrument de base et influencé par son père il décide d’embrasser le métier d’artiste musicien. C’est en classe de 4 ème qu’il rejoint la chorale de son église afin de faire connaître son talent et faire valoir son talent. Charles Bohena est également passé par faso académie où il a fait ses preuves. Pour clore la rubrique Charles Bohena interprète « Man neeré » sous l’acclamation du public.

La deuxième partie de la soirée était la rubrique « En selle » avec la soeur religieuse la plus influente du Burkina Faso, détentrice d’un doctorat en pharmacie : Anne Marie Kaboré. Elle introduit avec ces titres a succès tels que : « il a dit », « râ yang nin wende », « râ le yamb yee » qui a dégagé pleins d’émotions dans le public ainsi que sur la scène. Après une prestation remarquable, place à la phase d’entretient avec l’artiste.. Cette musicienne oeuvre activement dans les activités caritatives. Elle termine sa prestation avec son titre « ça va aller ». Sa prestance sans faute et sa vitalité sur la scène fut ses principaux atouts lors de cette soirée.

Dans la dernière partie de la soirée, nous avons eu droit a un live phénomal dans la la rubrique « étoile » avec Greg le Burkindbila. Il fredonne accompagné de sa compagne de tous les jours, madame la guitare, les titres tels que : « sans toi rien ne va », « oh maman », « panga », « Rama (acoustique) », « laafi la bumbu », « malaika ». Ce fut avec une forte dose d’humour, et de complicité avec son public que Greg réussi à conquirir son public du soir quand bien même il etait un peu grippé.

Durant cette soirée, chaque artiste a formulé ses vœux les meilleurs pour l’année 2019. Vive la culture, vive le live.

Nadine Lagware

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

« Naam toga ne Waoogré » : Le tout nouveau clip de la sœur P. Anne Marie Kaboré

Fort de cinq minutes cinquante sept secondes (5'57), Sœur...

Concert « Résilience »: Le comité d’organisation prêt à 98%

Le concert « Résilience » de l’artiste musicien Reman,...

Pô: Le promoteur Damien Copia offre deux millions aux jeunes du Nahouri

Plus de dix mille visiteurs du festival des Retrouvailles...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page