lun 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Musique: Zueny Black hisse plus haut le drapeau du Faso au Maroc.

Le jeune reggae- maker, Zueny Black, a participé avec brio à la 5ème édition du Festival Visa for Music tenu du 21 au 24 novembre dernier au Maroc. Le Rasta burkinabè représentait son pays à cette manifestation incontournable des professionnels de la musique d’Afrique et du Moyen-Orient.

L’étoile burkinabè à l’étranger a été sur trois (03) imminentes scènes de spectacles musicaux. Selon les échos qui nous sont parvenus, Zueny a pu émerveiller les mélomanes à ce niveau. À travers les titres joués, l’originaire du pays de Thomas Sankara a démontré les valeurs musicales et morales de sa terre d’origine. Dans un entretien en mode distance avec INFOS CULTURE DU FASO, la vedette révele que c’est une  » belle experirnce » pour sa carriere d’autant plus qu’il a côtoyé des acteurs sur place dont son frère et collègue Alif Naaba.


 » c’est un grand événement et vraiment j’ai beaucoup appris avec les professionnels de la culture. En plus sur scène, j’ai également appris, auprès des autres artistes, notamment comment gérer une grande scène de spectacle », a confié Zueny Black depuis le pays d’accueil. Plateforme d’échanges dédiés aux musiciens et professionnels des musiques d’Afrique et du Moyen Orient, Visa for Music se décline également en une cinquantaine de show-cases (courts concerts de quarante minutes environ) ouverts au public venu des quatre côtés du monde.


En effet, l’ambassadeur du Burkina à ce rendez-vous, Zueny , a été « chaleureusement accuelli avec de lourds applaudissements ». Toujours avec sa vivacité scénique, son énergie débordant et sa voix captivante, l’artiste a réussi avec brio son pari devant des milliers de festivaliers et participants à cette édition qui s’est achevée le 24 novembre, tard dans la nuit, à Rabat.
Dans ses mélodies exprimées en live, il a distillé des messages de  » courage , positivité et aventure ». Ses chansons POSITIF, J’IRAI AU BOUT DE MES RÊVES, WATABENI…ont fait vibrer la capitale du Maroc, ville bâtie sur les rives du fleuve Bouregreg et de l’océan Atlantique.


Durant son séjour là-bas, Zueny passait souvent du temps au Centre africain. Pour lui, ce lieu stratégique et symbolique pour les acteurs culturels africains est d’une grande importance. D’ailleurs, l’artiste indique que la culture africaine existe et s’exprime là-bas.
C’est fini pour Festival Visa for Music 2018. L’artiste sera au bercail d’un moment à l’autre puisqu’il annonçait son décollage probable le 26 novembre.
Au Burkina, Zueny doit judicieusement se reposer et s’apprêter car il est attendu sur des scènes comme au Festival de la musique live de Gounghin(FEMULIG); 3e édition prévue du 30 novembre au 2 décembre 2018 sous le thème : « Rôle et place du musicien instrumentiste dans le rayonnement de la musique au Burkina Faso ».
Sans oublier que « Blacky » doit aussi s’attaquer à la finalisation de son nouvel album et l’organisation des deux géants concerts Ouaga- Bobo qu’il manigance avec son staff.

Filasko Moussa Kaboré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

BURKINA : Kassoum Poungoussè célèbre l’amour à travers son nouvel album « Sono mi yi won »

Le nouvel album de Kassoum Poungoussè , baptisé « SONO...

Musique burkinabè : OGDES lance son tout premier clip «Guirma»

Augustin Sedgo, plus connu sous son nom d'artiste OGDES,...

« Doni-Doni » : La toute nouvelle sortie de l’artiste Djeli Karim

De son vrai nom Karim Kini, le prodige artiste-chanteur...

MUSIQUE : LIL KYLE lance « Bro for lif », son nouveau clip

Un an après le lancement de son premier clip,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page