mar 25 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Nahouri : festival des Retrouvailles du Nahouri, act 1 prévu à Pô

La première édition du festival des Retrouvailles du Nahouri est prévu se tenir du 31 mai au 02 juin 2024 à la place Neemaro de Pô, dans la province du Nahouri, dans la région du centre Sud. Le comité d’organisation était face à la presse, ce lundi 27 mai 2024 à Ouagadougou. L’acte 1 de cet événement, qui fait la promotion de la culture Kassena, met en avant la thématique « Bâtissons ensemble le développement du Nahouri ». Elle aura pour parrain, sa majesté Pô Pé et pour parrain artistique l’artiste burkinabé Zougnazagamda. Toutes les ressources financières pour la première édition, sont mobilisées par le promoteur de l’événement, Damien A. Copia à travers son entreprise SAPERO distribution SARL. À l’en croire : « Tous ces fonds sont 100 % personnels et c’est mon devoir de revenir dans le Nahouri pour réunir la jeunesse afin de développer notre province ».

Le 31 mai, 01 et 02 juin sont des journées qui seront animées par des activités du festival des retrouvailles du Nahouri à Pô, chef lieu de la province. Ce sont entre autres des formations, des compétitions de dance tel que Djongo, les compétitions de tir à l’arc, de lutte Traditionnelle, de Maracana, de contes qui animeront cet événement culturel.

A cela s’ajoute des formations de jeunes filles en savonification. La particularité du festival, c’est également de réunir les autorités du Nahouri avec les forces vives de cette province afin de mettre en place un fonds pour l’entrepreneuriat des jeunes du Nahouri. Et, il n’y a pas que ça qui fait dans le panier dudit festival, les meilleurs élèves auront également un accompagnement de bourse.

L’objectif recherché selon le promoteur Damien A. Copia, « c’est vraiment réunir la jeunesse », a-t-il signifié. Il a expliqué en ces termes: « Nous avons remarqué dans un ancien temps, il y avait session entre les jeunes. C’est vraiment l’occasion, qu’on se donne la main et qu’on marche ensemble ». Il a dit que cela est une occasion de montrer à cette jeunesse que chacun doit donner un peu de soi pour le développement du Nahouri. « C’est vraiment l’esprit de partage », a-t-il insisté. À l’en croire, Il dit que la première édition sera faite de son fonds propres. « Les fonds sont 100 % personnels ». Cet acte, selon lui traduit de sa volonté de revenir et que c’est d’ailleurs son devoir de repartir réunir la jeunesse pour le développement du Nahouri.

Pour ce faire, le jeune comptable de profession lance un appel à tous les filles et fils de Nahouri d’œuvrer collectivement et individuellement pour la réussite de ce festival. « C’est pour eux le festival, c’est pour la jeunesse du Nahouri bien vrai qu’un jeune groupe est à l’initiative, mais le festival est pour tous les habitants du Nahouri », a-t-il lancé un message.

La prestation des grands artistes est attendue à cette première, faut -il insister, il s’agira, du rappeur Smarty, Kundé d’or 2023, l’artiste musicien Sofiano, Nabalum, le groupe Nourat and Lions, les humoristes la Jaguar et Momo l’intellectuel et bien d’autres artistes talentueux.

Modou Traoré (collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

RAP Burkinabè : Francky FP entre en scène avec un album de 16 titres

« La destinée des As», c'est le tout premier...

Coupe Yanogo de Tanghin acte 2: Du football pour promouvoir le vivre ensemble

Le quartier Tanghin de la ville de Ouagadougou était...

Promotion culturelle: Les masques à l’honneur à travers une exposition permanente

Le musée national du Burkina a accueilli, ce vendredi...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page