Actualités Culture Société

NAK 2020: SANA BOB symbolise le vivre-ensemble à travers une plantation d’arbres sur le site des NAK

En prélude à la célébration de la 25è édition des Nuits Atypiques de Koudougou (NAK), le reggae maker burkinabè, SANA BOB a procédé ce dimanche 29 novembre 2020 à une plantation symbolique d’arbres sur le nouveau site du festival. Accompagné du Directeur des NAK, Koudbi KOALA, du représentant du chef de Zagtouli et du chef du quartier Burkina de la ville de Koudougou, l’artiste a tenu à placer ce geste sous le symbole de la cohésion sociale.

Programmé pour jouer à cette édition anniversaire des NAK, l’homme à la mégaphone n’a pas voulu manquer l’occasion de laisser ses traces sur le tout nouveau site du festival. En effet, pour être en conformité avec son cheval de bataille qu’est le vivre-ensemble, SANA BOB, puisque c’est de lui qu’il est question a bien voulu procéder à la plantation symbolique d’arbres sur le dit site en cette journée du 29 novembre 2020. Pour celà il était en compagnie du promoteur des NAK, Koudbi KOALA, du Naaba Baongho du quartier Burkina de la ville de Koudougou et du représentant du Naaba Kaongho, chef de Zagtouli.

Dans un élan de solidarité et de cohésion sociale, ces derniers ont procédé ensemble à une mise en terre symbolique d’arbres. Au total, ce sont une dizaine d’arbres composés de manguiers et de baobab qui ont été mis sous terre en ce lieu abritant désormais les festivités de ce festival international de musiques et de danses. Pour le crieur national comme certains le surnomme, il était important pour lui de marquer son passage dans la ville de Koudougou, principalement aux NAK à travers ce geste. “Les NAK sont une vitrine pour nous les artistes. En effet, grâce à ce festival, beaucoup d’entre nous ont pu se produire à l’étranger.Pour ma part, Celà fait la deuxième fois que j’y participe. Et procéder à la plantation de ces arbres sur le site symbolise non seulement ma reconnaissance au promoteur mais également la cohésion sociale et le vivre-ensemble. Et pouvoir tenir un tel événement pendant plus de 25 ans, c’est vraiment à féliciter”, a-t-il signifié.

Quant au chef du quartier Burkina, il s’est réjoui de cet acte aussi noble de la part de l’artiste. Pour lui, la cohésion sociale est le socle de tout développement et de réussite. Il ne doute donc pas que cette mise en terre des plants participe à la cohésion sociale tant recherchée. Aussi a-t-il précisé en ces termes : “Choisir ce lieu pour le faire est une considération et porteur d’espoir pour les NAK, surtout qu’elles fêtent ses 25 ans d’existence”.

L’artiste, depuis un certain moment a fait du vivre-ensemble son outil de combat. Une démarche qui lui a valu plusieurs tournées dans les quatre coins du pays, et qui est par conséquent fort appréciée par les uns et les autres. De ce fait, dira le promoteur Koudbi KOALA: “Recevoir des plants sur notre nouveau site, en plus lors du jubilé d’argent du festival est un grand honneur ; surtout qu’ils ont été plantés au nom de la cohésion sociale et du vivre-ensemble. Je remercie SANA BOB pour cet élan de solidarité. Nous nous engageons à en prendre soin”.

 

Boukari OUÉDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 6 =