Napousssom à Bazoulé : Renouer avec la culture traditionnelle des ancêtres.

 Napousssom à Bazoulé :  Renouer avec la culture traditionnelle des ancêtres.

Le Naaba Kiba du village de Bazoulé a sacrifié à la tradition le samedi 23 mars 2019. Il a tenu sa fête coutumière, le « Napoussom » pour renouer avec l’héritage ancestral.

Le « Napoussom»  est une fête culturelle de présentation de vœux  au chef qui est célébrée chaque année par tous les chefs coutumiers du Burkina Faso. C’est dans ce sens rappeler de renouer avec cette tradition que le Naba Kiba de Bazoulé a tenu pour la première fois depuis son règne de 31 ans cette cérémonie le samedi 23 mars 2019.  En effet, organisée en collaboration avec le Naaba Tigre du village de Silmiougou, la fête a pour objectif de traditionnel de dons et offrandes pour remercier les ancêtres  et souhaiter les vœux de l’année en cours et  implorer sa bénédiction de leur chef.

A cette occasion, des milliers de personnes des localités environnantes ont pris d’assaut le village de Bazoulé pour vivre au rythme de cette fête coutumière. Pour le chef de Silmiougou, c’est une de nos vieilles traditions qui a été abandonné depuis un certain temps par la chefferie coutumière. « C’est une tradition depuis belle lurette et qui a été abandonnée. Nous avons décidé avec la permission de Naaba Baongo, chef de moosé d’appliqué ce que nous ancêtres nous ont légué. La tradition est ainsi faite », a-t-il dit. Quant au chef de Bazoulé, il a indiqué que cette cérémonie est précieuse du moment qu’il est une occasion de montrer à nos enfants la coutume des prédécesseurs.

Il est 11 heures 30 minutes, le moment attendu par la population est venu. Le chef entouré de ses ministres, de ses notables et des chefs de canton de ladite localité et de quelques femmes de la famille royale, face contre le sol, ont prononcé des bénédictions à l’endroit de leur chef. Ils étaient  munis de coqs et divers cadeaux. Ensuite, son entrée dans la palissade en forme conique marque le début des festivités où troupe de danses et de nombreux artistes ont presté. La fête de « Napoussom » débute par une série de salutations des autorités administratives notamment le haut-commissaire de la province du Kadiogo et le maire de l’arrondissement 9.

Des invités de haut rang arrivent de partout dans son palais. À 15 heures précises, l’ouverture de la première édition de la coupe Naaba Kiba se fait à travers un match de gala qui a opposé les anciennes gloires des étalons à  la nouvelle génération. C’est aux environs de 18 heures que le finale a pris fin avec la victoire de l’équipe de Tinsouka.

Achille ZIGANI

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 7 =