Actualités Culture Info Presse

Nouvelle Collaboration entre le Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme et les Kankansé.

Au sein du Bureau Burkinabé des Droits d’Auteurs (BBDA) s’est déroulé ce jeudi 11 juillet une cérémonie d’échange entre le Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme et les membres de l’association des Kankansé dans le but de promouvoir les valeurs culturelles et traditionnelles.

Monsieur Abdoul Karim Sango, Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme, affirme que les Kankansé sont des détenteurs du savoir locale endogène dans divers domaines et contribuent évidemment à l’équilibre de notre société.


« Par ces temps qui court ou le vivre ensemble devient quelque fois difficile il nous a parut opporteur de rencontrer ces personnes ressources qui savent beaucoup sur le mécanisme traditionnel de gestion de certaines situations. Ceux qu’on n’a rencontrer ce matin, on eu la chance d’être primer dans le cadre d’une activité organiser par l’association des Kankanga. »
Cette rencontre vis également l’établissement d’un contact en vu d’un partenariat avec l’association des Kankansé.

« Nous souhaitons un partenariat entre cette association des kankansé et le gouvernement pour que leurs expériences soient d’avantages mis au service de la paix, au service de la cohésion sociale. Voila un peu pourquoi nous avons tenu à les rencontrer aujourd’hui pour dire que le gouvernement à travers le Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme est à côté d’eux. Puisque traditionnellement les acteurs du monde de la culture que nous rencontrons sont très souvent exclu alors que quand on parle du patrimoine culturel d’un pays c’est y compris aussi ces Kankansé qui interviennent dans ce domaine.

Les Kankansé peuvent être utiles dans le travail du vivre ensemble le travail de la cohésion social aussi que dans le domaine de la santé. Des témoignages ont été reçu,des personnes qui traitent des pathologies qui échappent à la médecine dites moderne. En collaboration avec le ministère de la Santé. Il vas valoir remettre tout cela au jour du jour c’est un peu ce message que nous avons essayer de lancer ce matin ».

Le Kamsonghin Naaba Kiiba reste aussi dans la même dynamique en précisant que les Kankamsé saluent le gouvernement pour leur intérêt.
« Il faut que le savoir des Kankansé soit aussi aux services de la communauté dans laquelle nous vivons ».

Rokiyatou SIMPORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 1 =