Actualités dédicaces littéraire Musique Photographe Slam

Ombr Blanch présente officiellement le Volume 1 de son nouvel album « Polarisateur »

Le chantre du slam africain , Ombr Blanch, a animé une conférence de presse ce mardi 20 mai 2018 à l’Institut Français de Ouagadougou.
Tout l’enjeu de cette rencontre avec les hommes de médias a été pour
le porteur de la parole de présenter officiellement sa nouvelle œuvre
intitulée « Polarisateur » constituée de trois (3) volumes.
Pour cette première fois, c’est le volume 1 qui sort en attendant la sortie succecive des deux derniers ; dans les prochains mois. Polarisateur volume 1 se compose de sept (7) titres comme les 7 jours de la semaine. Plus de détails ci-dessous !

Face à la presse ce mardi soir dans la capitale burkinabè, Apollinaire Ped-Wendé OUEDRAOGO dit Ombr Blanch a présenté le Volume 1 de sa nouvelle sortie « Polarisateur » composée de 03 volumes. Polariser signifie attirer, concentrer sur un point. L’album Polariser Volume 1comporte sept (7) titres comme les 7 jours de la semaine. Chaque titre correspond donc à un jour préci de la semaine car, dit-il, chaque jour à ses problèmes et ses réalités particuliés. Chantés en français et en langue nationale mooré, les différentes morceaux appel à la paix et à un monde meilleur dans un soleil nouveau au lendemain des évènements populaires des 30 et 31 octobre 2014.

Voici les titres de ce premier volume: 1e – Soleil Nouveau ; 2e
– Fraîche Chaire ; 3e – 3, 3 x 3 (3.33) ; 4e – Vie de Couple feat AWA
MELONE ; 5e – Goré ; 6e – Marche ou Crèves ; 7e : I & A.
A l’occasion de la conférence de presse du jour, il s’est aussi agi de
projection de vidéos de l’album. Sa majesté le Naaba Saaga 1er,
représentant le Larlé Naaba, Parrain du projet a tenu a « Féliciter
beaucoup » l’artiste pour son travail. Il a également démontré
l’intérêt que les notabilités portent sur ses œuvres. Tout comme le
Directeur et parrain artistique Bil Aka kora, le promoteur de « je slam
pour ma patrie », le Naaba Saaga 1er de Koudougou confirme. que les
paroles de OUEDRAOGO a des enseignements d’une profondeur inégalée » au profit de la jeunesse et de tous.

Porteur de la parole d’hier et d’aujourd’hui, Ombr Blanch « fait l’art de bien dire sa raison d’être ». Il revient aujourd’hui avec cet opus sur le marché de disque, plus de neuf (09) ans après la sortie de son premier album entièrement slam en 2009 : (Existence Virtuelle / 14 titre sous le label OBL). En effet, la vedette était plus active sur des scènes de spectacles en Afrique, au Canada et aux États-Unis d’Amérique. Sans oublier sa participation à plusieurs ateliers et conférences dans ces parties du monde. « Homme orchestre au service de la défence et de la vulgarisation du slam », il est très engagé dans le combat dont le but est de donner du slam un intérêt national. On dira que c’est ce qui l’a poussé à réaliser des émissions radios et télévisions et à mettre en place sa
maison de disque « OBL » : (Ombr Blanch Label). Un engagement
reconnu car le jeune a été président de de la ligue de slam africain (LISAF) durant 05 ans soit de 2011 à 2016.

Par ailleurs, il est le Directeur du premier festival international de slam du Burkina-Faaso (PLU-OUI-DE-MO) depuis 2014. En 2016, il est reconnu “Ambassadeur pour l’atteinte des objectifs du développement durable”.
Bon vent, bon courage et bon slam à Ombr Blanch !

Fabrice P. SAWADOGO et Filasko M. KABORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 15 =