ven 24 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

PAJE 2023: les textes de Lazare Guissou et Reine Kaboré lus aux jeunes à la 4e journée

C’est avec une grande attention, que des enfants, notamment des scolaires ont écouté une série de lecture le samedi 11 novembre 2023 au Théâtre Soleil à Ouagadougou, dans le cadre de la troisième édition des Partages Artistiques pour la Jeunesse (PAJE).

Les scolaires ont lu les textes à la perfection

La 3e édition des Partages Artistiques pour la Jeunesse (PAJE), continue de suivre son bonhomme de chemin en cette soirée du samedi 11 novembre 2023 au Théâtre Soleil à Ouagadougou. Deux textes étaient à l’honneur. Celui de Lazare Guissou et de Reine Kaboré, tous apprenants du Théâtre Soleil.

Lazare Guissou : « A travers mon texte, je voudrais montrer la place importante qu’occupe l’art dans la vie de l’enfant »

En ce qui concerne le texte de Lazare Guissou qui s’intitule « Issa », à travers son inspiration le jeune écrivain veut susciter l’esprit artistique chez les plus jeunes. ” Mon inspiration m’est venue d’une expérience que j’ai vécue ici au Théâtre Soleil. A l’époque, un enfant avait peint un tableau qui laissait apparaitre sa joie de participer à l’expérience d’apprendre les arts », a-t-elle fait savoir.

« De là, j’ai pensé à tous ces enfants qui étaient privés de liberté dans les familles pour participer à ce genre d’évènement. A travers mon texte, je voudrais montrer la place importante qu’occupe l’art dans la vie de l’enfant ” a-t-il indiqué.

Le public est sorti nombreux pour la circonstance

Le texte a été lu et interprété à la perfection par les jeunes. Au terme de la première phase de lecture, l’auteur a eu une nouvelle fois le privilège de répondre aux questions du public du jour avant la suite avec le texte de Reine Kaboré qui fait allusion à l’inclusion ayant un rapport avec l’éducation.

Reine Kaboré : «Nous avons tous les mêmes droits et c’était le message de ce soir »

Pour l’auteure, c’était une manière pour elle de démontrer que tous les Hommes sont égaux. « Il n y a pas de raison que nous vivons isolé des autres à cause de leur handicap. Nous avons tous les mêmes droits et c’était le message » qu’elle tenait à passer ce soir.

A son tour également, les scolaires ont pu étayer leur curiosité  et différentes préoccupations.

La 3e édition du PAJE refermera demain ses portes avec un programme alléchant. Le festival s’achèvera par la cérémonie de clôture prévue à 18h au village du festival.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Festival Tiebélé Guigana, acte 2: 15 000 visiteurs attendus au site

Le comité d'organisation du festival Tiebélé Guigana, a présenté,...

15 mai à Zagtouli : Le Naaba Kaongo met à contribution un sanctuaire pour sa cité

La date du 15 mai est désormais journée nationale...

Education artistique: le bilan de la deuxième édition du CATSO satisfaisant

La grande finale de la deuxième édition du Concours...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page