ven 24 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

PAJE 2023: Une 3e édition sur fond de résilience

Les Partages Artistiques pour la Jeunesse (PAJE), a ouvert officiellement ses portes dans le cadre de son acte 3, ce mercredi 8 novembre 2023 à Ouagadougou dans l’enceinte du Théâtre Soleil.

Le public a répondu présent à l’appel du théâtre soleil

Réinvestir les théâtres et les établissements scolaires et décentraliser la culture à l’endroit du jeune public, telles sont les ambitions de l’association burkinabè « le théâtre soleil ». C’est ce mercredi 8 novembre 2023 que le comité d’organisation des Partages Artistiques pour la Jeunesse (PAJE) a lancé officiellement le clap d’ouverture du festival, au sein du Théâtre Soleil à Ouagadougou. Du 8 au 12 novembre, ce sont des milliers d’enfants et de jeunes qui se joindront aux festivités et spectacles de la troisième édition.

A l’entame de la soirée, ce sont des centaines d’enfants qui sont sortis pour prendre part à la cérémonie d’ouverture des PAJE. Ce sont des spectacles de danses, prestations artistiques et pièces de théâtre qui ont meublé la première journée des activités.

Thierry Ouéda : « Pendant ces 5 jours d’activités, nous aurons de nombreux spectacles de plusieurs disciplines à savoir le théâtre, le cirque, le conte, la danse, etc »

De l’avis du directeur artistique du Théâtre Soleil et directeur du PAJE, Thierry Oueda, il y a urgence de faire du théâtre jeune public. « Malgré la situation sécuritaire que notre pays traverse, il est plus que primordial d’organiser ce genre d’activités afin de permettre aux jeunes d’en profiter. Nous voulons à travers ces PAJE, continuer à permettre à ces milliers d’enfants de toujours rêver. Si vous n’avez pas de courage vous ne pouvez pas créer, et cette 3e édition s’inscrit dans la dynamique de la résilience. Pendant ces 5 jours d’activités, nous aurons de nombreux spectacles de plusieurs disciplines à savoir le théâtre, le cirque, le conte, la danse, etc », a-t-il affirmé.

A travers la rubrique « focus jeune public, il y aura des rencontres avec des jeunes créateurs qui vont présenter leurs projets et nous verrons comment les accompagner », a-t-il martelé. Il a souligné en outre qu’environ 30.000 spectateurs jeunes publics sont attendus.

D’autres lieux de diffusions des spectacles sont prévus pour la présente édition à savoir, l’institut Goethe, le lycée Mixte de Gounghin et d’autres établissement de la capitale.

Le jeune public fait montre de son savoir-faire

Les jeunes de la cuvée « Grain d’espoir » ont tenu le public en haleine au cours de la soirée par leurs différentes prestations, en danse, musique et théâtre.

Ildévert Méda : « Il faut déjà assurer la relève et ces PAJE sont déjà là pour ça, en termes d’accompagnement et de formation »

Pour le président du comité d’organisation, Ildevert Méda, la tenue même de la 3e édition constitue en elle-même une innovation. Selon M. Méda, il faut déjà assurer la relève et ces PAJE sont déjà là pour ça, en termes d’accompagnement et de formation.

Dans la journée du jeudi 9 novembre, il y aura un programme au village du festival, le spectacle intitulé: « Lamoussa » et « Les beaux contes d’une mère » de Mariam Koné.


Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Festival Tiebélé Guigana, acte 2: 15 000 visiteurs attendus au site

Le comité d'organisation du festival Tiebélé Guigana, a présenté,...

15 mai à Zagtouli : Le Naaba Kaongo met à contribution un sanctuaire pour sa cité

La date du 15 mai est désormais journée nationale...

Education artistique: le bilan de la deuxième édition du CATSO satisfaisant

La grande finale de la deuxième édition du Concours...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page