Actualités Peinture Société

PEINTURE : Clin d’œil sur Yameogo Jean Noël Arnold, peintre autodidacte.

Yameogo Jean Noël Arnold est  né a Lomé où, Il a fait presque tout son cursus scolaire. Après son baccalauréat, il a fait une formation en architecture de 18 mois au Ghana, ensuite une formation en conception mobilière de 8 mois. Peintre autodidacte, il vit actuellement au Burkina Faso (Ouagadougou). Une équipe de Infosculturedufaso.net est  allée à sa rencontre pour mieux connaître son travail.

ICF: veuillez vous présenter à nos lecteurs ? 

Jean Noël : Je m’appelle Yameogo Jean Nôel Arnold, Artiste Peintre depuis 2016.

ICF: D’où vous est venu cette passion pour la peinture ?

Jean Noël : En réalité je faisais du dessin depuis tout petit  et j’avais arrêter  à un moment donner et depuis 2016 je me suis vraiment lancer  dans la peinture.

ICF: Vous pensez que vous arriver à vous exprimer à travers cet art ?

Jean Noël : Oui j’arrive à m’exprimer étant donné que je viens de trouver un coin réellement assez large pour pouvoir faire ce que je veux et  j’ai la nature à côté de moi…

ICF: Quelles difficultés rencontrez vous ? 

Jean Noël : Je rencontre des difficultés au niveau de l’obtention des matériaux tels que la peinture elle même . Actuellement, j’ai demandé quelques expositions mais toujours pas de réponses concrètes. J’avais aussi travaillé dans une entreprise ou je faisait l’architecture d’intérieur et aussi la peinture et je peignais pour l’entreprise mais à un moment j’ai du arrêté parce que ça me profitait pas et j’ai arrêté pour me mettre à mon propre compte depuis près de deux ans. La plus grande difficulté c’est pour pouvoir avoir la peinture, surtout les couleurs assez vives.

ICF: Quelle sont vos projets futurs ?

Jean Noël: Je me suis donné un temps record une année au plus pour aller exposer en Europe certainement au Canada, rencontrer d’autres artistes échanger voir leur côté travail pour pouvoir m’inspirer aussi. J’ai pour projet d’aller voir des établissements secondaires pour qu’ils envisagent la possibilité d’instaurer le côté art dans l’éducation et voir si on peut envisager une collaboration ensemble.

ICF: Avez vous du soutien de la part de vos proches ? 

Jean Noël : J’ai seulement ma maman qui me soutient beaucoup dans tout ce que je fais, elle m’encourage.

ICF: Le travail nourrit il son homme au Burkina?

Jean Noël : Comme tout début c’est compliqué mais je tiens le coup. Quand tu n’as pas de soutien c’est dure quand tu entreprends et tu dois chercher tout ce qu’il faut au delà de sa on maintient. A travers l’art je n’arrive  pas à subvenir à mes besoins . Ce que j’ai envie de faire c’est de vendre mes tableaux aux citoyens moyens burkinabé pour que ça ne partent pas seulement en Europe.

ICF:Votre cri de coeur?

Jean Noël: Il faudra que le burkinabé puisse comprendre se que c’est que  l’art et aussi adopter ça dans sa vie. L’art ce n’est pas seulement que la peinture mais c’est aussi une manière de vivre . Si la nation arrive à comprendre ce que c’est que l’art et à payer des œuvres d’art pour nous qui sommes des artistes ça pourra nous aider.

ICF:Un mot pour clore

Jean Noël : Merci à Infos Culture du Faso et J’espère qu’à travers votre plateforme ma voix portera loin. Merci à ceux qui m’apprécie qui m’appelle merci à tous ceux qui m’encourage …

Explication de quelque tableaux 

En réalité c’est un Homme mais avec toutes les difficultés que la personne a traversé, les moments pires de sa vie et pour pouvoir voir cette souffrance c’est à travers ses yeux, ont peut  toujours apercevoir les traces sur son vissage . Ce sont  pas des yeux qui sont joyeux. Ce sont des gens qui sont en famille en duo en couple. Il y’a un proverbe qui dit seul on va vite mais ensemble on va plu loin.

Rokiyatou SIMPORE (Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 17 =