Actualités Culture Peinture

PEINTURE: Les RIPO, un tremplin pour les artistes peintres du Burkina Faso.

Le centre Naanégo accueille du 02 au 09 novembre 2019 la troisième édition des Rencontres Internationales de Peinture de Ouagadougou (RIPO). C’est autour d’un point de presse tenu ce 25 octobre 2019 dans les locaux de l’association pour la promotion des arts plastiques (APAP), que les organisateurs de l’évènement ont dévoilé le contenu de cette troisième édition. Dans sa déclaration préliminaire madame Suzanne OUEDRAOGO/SONGA, Directrice des RIPO et présidente de l’APAP a fait remarquer que : « les RIPO de 2019 ambitionnent d’arpenter des nouveaux chemins, de convoquer de nouveaux rêves… ».

Placée sous le thème : « la culture, vecteur de cohésion social et de développement économique », un thème qui cadre avec l’actualité du pays selon les organisateurs. Cette troisième édition offrira un espace d’exposition et de vente d’œuvres d’arts plastique qui se veut être le catalyseur de l’initiative « une entreprise une œuvre » qui devra permettre aux entreprises d’acquérir des œuvres d’art. Un cadre de formation pour sensibiliser et permettre aux artistes plasticiens d’acquérir des notions sur le droit d’auteur ainsi que ses implications juridiques, sur l’accès, la distribution et la consommation des œuvres surtout dans un monde de plus en plus numérique. Un cadre de réseautage et de plaidoyer pour permettre un renforcement des liens et le partage d’expérience entre les acteurs du monde de la peinture.

Comme grande innovation il y’aura une vente aux enchère, et une remise d’œuvre d’arts à certaines familles dans le quartier. Les rencontres internationales de peinture de Ouagadougou connaitra la participation d’artistes venant de dix-huit (18) pays d’Europe, d’Asie, d’Amérique et d’Afrique qui viendront communier pendant une semaine autour de leur passion commune à Ouagadougou. Les RIPO sont une initiative de l’Association pour la promotion des arts plastiques. L’association a pour objectif de promouvoir les arts plastiques et d’inciter les jeunes garçons et filles à s’intéresser à la peinture.

Parfait Fabrice SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 19 =