mar 28 mai 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Photos’or BF 1ère édition: la dernière journée se termine en beauté

Débuté le 17 août 2023 à Ouagadougou, la 1ère édition de PHOTOS’OR BF s’est achevée ce samedi, 19 août 2023 au rond-point de Somgandé à Ouagadougou. Durant 72 heures, des professionnels, amateurs et amoureux de la photographie ont pris d’assaut la place du rond-point de Somgandé pour contempler les merveilles du 3e art. La journée du 19 août s’est soldée par une exposition d’œuvres photographiques et des séances de shooting photographique professionnel.

L’exposition bat son plein au rond-point de Somgandé

L’univers de la photographie burkinabè devra désormais compter avec l’un des évènements majeur du domaine intitulé « PHOTOS’OR BF». Un cadre d’expression et de promotion du patrimoine culturel et touristique du pays des Hommes intègres. Ce samedi 19 août 2023 à Ouagadougou, les rideaux sont tombés sur la première édition de cette vitrine d’expression.

C’est à travers le brouhaha et le ronronnement des cyclomoteurs et automobiles, que la journée commence à prendre forme au rond-point de Spomgandé à la périphérie Est de la capitale burkinabè. L’heure est aux derniers réglages et rien n’est laissé au hasard par les organisateurs de l’évènement. Au environ de 10 heures, la place dédiée à ce grand rendez-vous commence peu à peu à prendre forme. Ils sont des dizaines de photographes à arpenter fièrement la place du rond-point outil de captation d’images en main. C’est à travers ces shoots à n’en point finir, que la journée commence à prendre vie.

Thierry Millogo : « cet évènement est une valeur sûre de la préservation du patrimoine culturel du Burkina Faso »

A écouter le parrain de la présente édition de photos’or BF Thierry Millogo, cet évènement est une valeur sûre de la préservation du patrimoine culturel du Burkina Faso. Pour lui, à travers la photographie on peut arriver à recoller les bouts de morceaux de notre histoire et par ricochet nous permettre de la connaitre davantage. La visite guidée a permis au parrain de voir toute la richesse culturelle et touristique dont regorge le Burkina Faso. C’était également l’occasion aussi pour lui d’inviter les initiateurs du projet a toujours maintenir le cap.

Dieudonné Ouoba présente quelques clichés au parrain et aux participants

Quant à Dieudonné T. Ouoba dit DTO, ce projet n’est qu’à son début et il nourrit l’espoir qu’à la prochaine édition d’autres innovations seront intégrées. « Nous comptons à la 2e édition, initier des masters class pour le grand bonheur des amoureux et des professionnels de la photographie. L’exposition du jour, répond au besoin de montrer aux yeux du monde toute l’étendue de la richesse de notre patrimoine culturel et touristique. A travers notre évènement, nous voudrions aussi rapprocher notre richesse culturelle de nos populations » a-t-il martelé.

Photos’or BF se tient en marge de la 184ième journée internationale de la photographie, et cette édition se veut un outil de résilience en témoigne l’avis du DTO.
C’était l’occasion aussi pour quelques photographes professionnels, de témoigner de leur adhésion à l’idée de l’initiateur.

Ibrahim Nitcheman alias « Paparazzi » « Le métier que nous exerçons n’est pas reconnu à sa juste valeur, mais à travers ces genres de tribunes on peut magnifier notre profession »

Selon Ibrahim Nitcheman alias « Paparazzi », si cet évènement n’existait pas il fallait le créer. « C’est un cadre d’expression qu’on nous offre en tant que professionnel du domaine. Le métier que nous exerçons n’est pas reconnu à sa juste valeur, mais à travers ces genres de tribunes on peut magnifier notre profession » a-t-il soutenu.
Cap est mis en 2024 pour l’organisation de la 2e édition de Photos’or BF.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Nahouri : festival des Retrouvailles du Nahouri, act 1 prévu à Pô

La première édition du festival des Retrouvailles du Nahouri...

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Education artistique: Graines d’espoir 2024 referme les portes

C’est par une cérémonie de restitution, que le projet...

FEMUZO 2024 : C’est parti pour l’acte 7

Le Festival de musique de Zogona (FEMUZO) a ouvert...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page