Actualités Célébrités Musique

Premier Café-Concert à l’Institut Français : Flora Paré fait sensation sur le public

Ce vendredi 15 janvier 2021, le public ouagalais a eu l’occasion de savourer les belles mélodies rythmées par la voix de la talentueuse Flora Paré. C’était à l’Institut français de Ouagadougou.

C’est devant un parterre d’invités que Flora Paré a déversé son talent d’artiste cet après midi, au cours du tout premier Café-Concert de l’année à l’Institut français. Flora est une jeune artiste burkinabè qui a été influencée depuis son enfance par la musique française des années 1980. Son univers musical évoluera ensuite vers le reggae et le blues. En 2016, elle participe au concours de musique live <<Faites de la musique>> au Burkina Faso et en 2017, elle est candidate au concours <<The Voice Afrique francophone>>.

“Je suis vraiment contente et honorée de voir tout ce beau monde venir assister à ce premier concert”, s’exprime l’artiste avant d’ajouter qu’il y a sans doute des gens parmi eux qui ne savaient pas vraiment à quoi s’attendre mais ils sont quand-même venus. “Cela m’a beaucoup touchée”, a-t-elle fait savoir. comme elle le dira elle même “Flora Paré est artiste chanteuse reggae-maker essentiellement; travaillant sur son premier projet d’album”.

À ce premier Café Concert, l’artiste a commencé par deux reprises d’artistes très connus don le titre <<Zenabo>> de Issouf Compaoré. Elle a ensuite abordé des compositions personnelles qui évoquaient des thèmes comme son enfance, la maternité, le genre c’est-à-dire l’égalité entre les hommes et les femmes. Elle a aussi chanté l’espoir, la combativité. Pour elle, il est important pour chaque être humain de se lever et se battre pour pouvoir faire quelque chose de sa vie. Au total, ce sont huit (08) titres dont six (06) compositions personnelles que les mélomanes ont eu le plaisir d’écouter. Ce Café Concert dira l’artiste, a été préparé durant deux (02) semaines. À la question de savoir si Flora est une artiste engagée elle répond: “Ce n’est pas une décision mais cela est venu en moi. C’est ce que j’ai envie de dire. Quand je dis GONTEL (Gona Tell Something) <<J’ai quelque chose à dire>> (en anglais): j’ai un message à partager et c’est forcément quelque chose d’engagé”, explique t’elle.

Dans son actualité musicale, Flora Paré a été sacrée ambassadrice pour l’égalité des genres par l’ONG PLAN International Afrique de l’Ouest et Central. “En finale, nous étions cinq (05) pays à savoir, le Liberia, Cameroun, Niger, Togo et le Burkina Faso. C’est le Burkina Faso qui a remporté la première place”, s’est elle exprimée. Pour la chanson qui était en compétition, l’artiste dit s’être basée sur son histoire personnelle, un combat qu’elle a envie de mener pour sa fille. En tant que mère, elle aimerait qu’elle puisse avoir un avenir dans un monde où elle n’est pas stigmatisée parce qu’elle est une femme.

L’artiste projette d’engager un projet d’album qu’elle présentera au public en cette année 2021. Elle a tenu à remercier le public qui a fait le déplacement pour venir à ce concert. “C’était un honneur pour moi de vous recevoir tous. On se donne rendez-vous à très bientôt”, conclut-elle. Pour ce premier Café Concert de l’Institut français de Ouagadougou, l’artiste Flora Paré a fait sensation à tel point que le public n’a pas voulu se retirer malgré la fin du temps imparti.

Sidbéwendé ZONGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 26 =