“Premier procès” : El Présidenté met les organes humains sur la sellette

 “Premier procès” : El Présidenté met les organes humains sur la sellette

Rire à gorge déployée durant plus d’une heure de temps semble impossible pour certains avec le poids de la vie. Mais c’est sans compter avec le talent humoristique de El Présidente à travers « Premier procès », quatrième one man show de sa carrière. Ce spectacle lors duquel quelques organes de l’Homme ont été « jugés » pour le tort qu’ils lui causent, s’est déroulé le samedi 26 mars 2021 au Centre National des Arts du Spectacle et de l’Audiovisuel (CENASA).

Abdoul Kaboré alias El Présidenté a présenté au public un spectacle pour le moins insolite. Quoi de plus étrange que de voir à la barre, des organes comme les yeux, les narines, les oreilles, les mains, les pieds, l’anus et le pénis surnommé « Le chef d’état major » ? Nos organes nous sont d’une grande utilité. Grâce à eux, nous arrivons à nous déplacer et à faire pleins d’autres choses nécessaires à notre existence. Cependant, il arrive qu’ils nous induisent aussi en erreur ou nous incitent à nous adonner à certains actes répréhensibles. C’est en substance, le message véhiculé à travers ce One man show.

Ce sont les yeux qui ont d’abord été « entendus ». Que ce soit dans les accidents de la circulation ou dans l’infidélité de l’homme, les yeux ont toujours leur part de responsabilité, selon El Présidenté. Pour ce qui est des narines, elles nous contraignent à sentir certaines odeurs indépendamment de notre volonté. Pour notre humoriste du jour, c’est la raison pour laquelle, Dieu étant un fin architecte, a éloigné le nez de l’anus. Tour à tour, les organes ont été jugés. Et le public ne pouvait se retenir de mourir de rire à chaque étape du spectacle.

Le « chef d’Etat major », c’est-à-dire le pénis n’était pas en reste de ce « jugement humoristique ». À en croire El Présienté, c’est l’organe le plus discret, mais celui qui crée aussi plus de problèmes à l’homme. La salle quasiment pleine de cette soirée était composée de férus de la culture et de l’humour, les collègues de l’artiste et ses fans sortis massivement. Walid Bara, Directeur général du BBDA, Alphonse TOUGOUMA, DG du Fonds Développement Culturel et Touristique, Hyppolite OUANGRAWA alias BA BOUANGA, Philomène Nanema, Djo le rapide, entre autres étaient présents en signe de solidarité à El Présidente.

Philomène Nanema nous a partagé son impression sur la qualité du spectacle : « ceci est un très beau spectacle, c’est un spectacle qui dispose d’un fil conducteur, c’est ce genre de spectacle dont on a besoin en one man show » s’est-elle réjouie. Même son de cloche pour le groupe Champy, parrain de cette activité. Pour leur porte-parole, ils se réjouissent énormément de la réussite de cette activité qui constitue le premier one man show de l’année 2021 de l’humouriste El Présidente. Ils rassurent également leur disponibilité à accompagner ce genre d’activité qui permet la visibilité des acteurs culturels au Burkina et de l’étranger.

Pour El Présidente, ce spectacle d’1h 30 est le produit d’un an d’écriture et réécriture. C’est pour lui, un spectacle qui n’est pas fini mais qui donne déjà une satisfaction. Et de conclure que c’est un spectacle qui nous interpelle à ne pas activement condamner les gens mais à nous remettre en cause de fois.

Ousmane Ouédraogo (Stagiaire)
Alain Kayadan Gounabou

Parfait SAWADOGO

2 Comments

  • Félicitations à vous ! J’ai été ce jour, effectivement c’est exact ce que vous avez raconter. Mais dites moi, pour que vous assister aux événements qu’elles peuvent être les conditions ?

    • Ecrivez moi sur mon washapp 00226 75 59 72 16

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 16 =