Prestations artistiques à l’occasion du jour 3 des NAK: le reggae a battu son plein

 Prestations artistiques à l’occasion du jour 3 des NAK: le reggae a battu son plein

Lancées officiellement le mardi 24 novembre dernier, les prestations artistiques entrant dans le cadre des festivités de la 25è édition des Nuits Atypiques de Koudougou (NAK) se sont poursuivies ce mercredi 25 novembre 2020. Et pour ce faire, ce sont toujours les locaux du nouveau site dudit festival qui ont servi de tremplin.

Freeman Tapily, Nourat, Jah Vérity ou encore la Troupe Djiguiya, ce sont entre autres des noms d’artistes et troupe artistique qui se sont succédés sur la grande scène de l’édition 2020 des NAK en cette soirée du mercredi 25 novembre 2020. Pour l’occasion, c’est toujours le nouveau site des NAK qui a abrité ces festivités. Et si lors de la soirée inaugurale la veille où la communion entre les artistes et le public a été quelque peu difficile (dû principalement à la distance qui les séparaient), le comité d’organisation a revu la configuration de sorte à faciliter une belle communion entre ces derniers. Résultat, nous avons assisté à un public beaucoup plus impliqué dans les différentes prestations.

Et comme à la veille, c’est une troupe traditionnelle qui a ouvert les hostilités. En effet, la troupe Djiguiya venue de la région des Hauts-Bassins s’est enjouée des spectateurs venus nombreux pour l’occasion. Rytmes du terroir manding, doublés de pas de danses uniques à leur genre, tout était mis en œuvre pour rendre la prestation de cette troupe aussi éblouissante que parfaite.

Mais la tournure de cette soirée musicale va venir avec la montée en scène des trois artistes reggae à savoir Jah Vérity, Freeman Tapily et Nourat et les lions. Le premier, notamment Jah Vérity a d’abord emporté le public par sa voix et sa capacité à communier avec son public. Ainsi, des titres comme Rebel, président <<lougarou>> et j’en passe auront eu raison du public qui n’a pas manqué de danser avec l’artiste. Il sera ensuite remplacé par son collègue Freeman Tapily pour achever ce qu’il a déjà commencé. Lui également à littéralement conquis le public à sa cause, par moment au travers un reggae inspiré du texte comique. Ce qu’il faudrait retenir, ce qu’il aura réussi son pari, puisque le public a chanté à l’unisson avec lui.

“Je tiens à saluer les efforts de monsieur le promoteur Koudbi KOALA pour la tenue effective de ce jubilé d’argent des Nuits Atypiques de Koudougou malgré un contexte sanitaire précaire dû à la Covid-19”, a déclaré Freeman Tapily avant de céder la scène à la lionne du reggae burkinabè : Nourat et les lions. Avec une maîtrise parfaite du live et de sa belle voix, elle a su dompter le public à sa guise. Bref, nous avons assisté à une véritable réinvention du reggae parfois aux rythmes quelque peu traditionnels.

La troisième journée des prestations artistiques se poursuivront ce jeudi 26 novembre 2020, toujours sur le même site avec l’entrée en scène de la Troupe Warba de Mogtédo, Kindiss, Cissé Abdoulaye, Maria BISSONGO, et Della Hayes ans the women of colour du Ghana.

Boukari OUÉDRAOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 − 1 =