Prise en charge des matières transférées: les acteurs du tourisme réunis pour la gestion gracieuse du secteur

 Prise en charge des matières transférées: les acteurs du tourisme réunis pour la gestion gracieuse du secteur

Le Ministère en charge de la culture, des arts et du tourisme a organisé ce jeudi 27 mai 2021, une rencontre d’échanges avec les collectivités territoriales à Ouagadougou. Cette rencontre de prise en charge des matières transférées dans le domaine du tourisme, a eu pour objectif de réunir les premiers acteur concernés afin d’apporter des suggestions pour la redynamisation du secteur touristique.

Le tourisme aujourd’hui est considéré comme un leader mondial du secteur économique avec une contribution de plus de 10% au PIB mondial. Au plan national, le secteur connaît un certain dynamisme malgré un contexte sécuritaire et sanitaire difficile. Afin que cette contribution perdure, le ministère de la culture, des arts et du tourisme a tenu une rencontre avec les collectivités territoriales sur la prise en compte des matières transférées du secteur, ce jeudi 27 mai 2021.

Cette rencontre a rassemblée les premier acteurs concernés en l’occurrence ceux des différents arrondissements. Selon la ministre en charge de la culture, des arts et du tourisme, Élise Foniyama Ilboudo/Thiombiano, cette participation a été voulue par son département parce que ses acteurs sont les mieux adaptés pour donner les difficultés du secteur. «  depuis un certain temps, nous avons entrepris de décentraliser les secteurs. Donc le département central a lui seul ne pourrait régler toutes ces difficultés. Nous voulons par cela rassembler les responsables des arrondissements afin de trouver des solutions pour améliorer le secteur », a-t-elle expliqué.

Elle a aussi indiqué que cette initiative découle de la rescision du gouvernement de renforcer les secteurs par la décentralisation sectorielle. « dans ce cadre, le gouvernement a pris des décrets portant modalités de transfert des compétences et ressources de l’Etat respectivement aux régions et communes. Cependant malgré ces décisions, le tourisme dans nos régions demeurent en deçà de nos attentes. D’où la nécessité de cette rencontre car c’est dans les concertations que naissent des propositions pertinentes », a-t-elle lancé.

« Figurez-vous que depuis ce projet de transfert, pas plus de deux communes ont connu les transferts de fonds. »

Éric Tiemtoré, président du conseil régional du Centre a salué cette initiative qui, à l’entendre, est importante et pertinente pour les deux parties. « C’est très important, cette initiative. Figurez-vous que depuis ce projet de transfert, pas plus de deux communes ont connu les transferts de fonds. Donc cette rencontre va permettre d’accélérer le processus. Cela est gagnant pour nous, car on pourra commencer les travaux, mais aussi pour le ministère qui aura nos informations pour pouvoir aussi travailler », a-t-il exprimé sa reconnaissance. Tout en souhaitant aux acteurs un bon entretien, la ministre a espéré qu’à l’issue de cette rencontre des propositions « pertinentes » puissent être soumises à son département.

Abdoul Gani Barry (stagiaire)

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 16 =