jeu 22 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Prix du national de l’entrepreneur touristique : Le ministère de la culture entend honorer les investisseurs du secteur.

Le ministère de la culture des arts et du tourisme (MCAT) a animé une conférence de presse le mardi 22 janvier 2019 à Ouagadougou. Les échanges avec les hommes de médias ont porté sur l’objectif du prix, les critères de sélections des lauréats et la tenue de la soirée gala.

Désormais le ministère en charge de la culture s’est engagé à encourager, dans ce contexte d’insécurité qui touche le monde du tourisme, les entrepreneurs du tourisme. C’était dans la journée du mardi 22 janvier à Ouagadougou. Pour le secrétaire générale de MCAT, Lacina Simporé, le tourisme qui constitue la première industrie de la planète. Au plan sous régional, a-t-il souligné, le Burkina Faso occupe une place modeste parmi les pays à vocation touristique.

À cet effet, Dr Simporé a soutenu que l’objectif général est de créer la visibilité des entreprises touristiques en vue de promouvoir l’entreprenariat touristique. Une telle initiative, a fait comprendre le secrétaire générale du MCA qui rentre dans le cadre de renforcer la qualité des prestations de services et la synergie d’action entre les acteurs privés et l’administration nationale. D’où  l’intérêt de l’objectif de ce prix qui vise à honorer au cours d’une soirée prévue en février prochain, les acteurs de la filière de l’hôtellerie, de la restauration et du voyage qui marqué l’année 2018.

Comme critères d’appréciation, il en a cité six. Il s’agit de la qualité de services conformément à la catégorie de l’entreprise, la créativité, la promotion du tourisme interne et de l’artisanat local, la durabilité dans l’exploitation, la qualification du personnel et le dispositif de sécurité dans l’entreprise. Ensuite, il a signifié qu’il y a neuf prix dont trois prix dans chaque catégorie qui seront discernés aux meilleurs hôteliers, restaurateurs et aux agences de voyages et de tourisme. Par ailleurs, le directeur du développement de l’industrie touristique, Abdoulaye Dioni a informé le budget alloué à cette activité s’élève à plus de 9 millions.

Achille ZIGANI et Parfait Fabrice SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ORODARA : le projet « Dougaleh » renforce les capacités de 25 acteurs de théâtre

Vingt et cinq (25) acteurs du monde théâtral issus...

MANÉGA: L’AJV œuvre pour la réhabilitation du Musée

Au cours d'un panel qu’elle a organisé en partenariat...

Cinéma d’animation: Pit production émerveille les tout-petits à « Bibi Parc »

Promouvoir le patrimoine culturel du Burkina Faso à travers...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page