ven 14 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Professionnalisation artistique: le projet « Parcours Form’action » déroule son contenu

Le lancement officiel du projet « Parcours Form’action », est intervenu ce jeudi 22 juin 2023 à Ouagadougou au sein de l’Institut National de Formation Artistique et Culturelle (INAFAC). Ledit projet, a pour objectif de contribuer à la professionnalisation des praticiens des arts de la scène au Burkina Faso. Au total, 45 artistes comédiens seront formés dans les régions de la Boucle du Mouhoun, le Sud-Ouest et le Centre-Sud.

Les représentants des différentes compagnies ont salué l’accompagnements du FDCT et des différents partenaires financiers

Ils seront 45 artistes comédiens venus de la région de la Boucle du Mouhoun (Boromo), du Sud-Ouest (Diébougou) et du Centre-Sud (Pô) à bénéficier du projet « Parcours Form’action », d’un coût global de plus de 35 millions de francs CFA. Un projet dont l’objectif est de contribuer à la professionnalisation des praticiens des arts de la scène au Burkina Faso. Le lancement du projet est intervenu ce jeudi, 22 juin 2023 dans l’enceinte de l’INAFAC à Ouagadougou.

« 5 modules seront dispensés par 5 formateurs, le tout couronné de 3 séances de restitution », Athanse Kabré, coordonnateur du projet

D’entrée, le coordonnateur du projet, Athanase Kabré, a tenu à expliquer les motivations qui ont prévalu l’initiation du projet. Il a, dans la foulée, signifié que le projet est un renforcement de capacité pour permettre aux acteurs comédiens de consolider leur background dans le monde des arts. « Le projet va se dérouler d’Avril à septembre 2023 et est composé de 3 volets. Il y aura d’abord, le renforcement des capacités en écriture dramatique, scénographique, construction du personnage, etc. Ensuite, interviendra la mise en espace et le processus de création. Enfin, les bénéficiaires ferons une confrontation au public. En ce qui concerne les résultats attendus, 5 modules seront dispensés par 5 formateurs. En plus, il y aura 3 séances de restitution. Il faut noter que ces séries de formations, seront assurées par les 4 compagnies membres du Cartel dont, l’Espace « Grâce théâtre », du « Théâtre éclair », du « Théâtre évasion »« , foi de monsieur Kabré.

Le projet a été expliqué à des artistes et des professionnels des médias

Des objectifs connexes émaillent le projet et on peut relever entre autres que « Parcours Form’action » servira également de levier pour établir des partenariats durables avec les régions impliquées, et aussi impliquer les compagnies locales à la mise en œuvre des activités.

Le coût global du projet est estimé à plus de 35 millions de francs CFA

Pour rappel, ce projet est cofinancé par le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) et l’Union Européenne dans le cadre du Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC-GC).

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur) 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Industrialisation du cinéma: un pan de l’économie à la traîne

Du 25 février au 4 mars 2023, Ouagadougou a...

« Naam toga ne Waoogré » : Le tout nouveau clip de la sœur P. Anne Marie Kaboré

Fort de cinq minutes cinquante sept secondes (5'57), Sœur...

Concert « Résilience »: Le comité d’organisation prêt à 98%

Le concert « Résilience » de l’artiste musicien Reman,...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page