Actualités Arts Visuels Peinture

Projet “contre la Covid-19, artiste-plasticien, je m’engage”: une quarantaine d’artistes-plasticiens en résidence de création

Réunis au sein du centre culturel Naanéogo sis à Ouagadougou, plus d’une quarantaine d’artistes-plasticiens sont rentrés en résidence de création depuis hier 19 février 2021. Cette initiative entre dans le cadre du projet <<contre la Covid-19, artiste-plasticien, je m’engage>>, initié par l’APAP en partenariat avec la FEFAPA-BF.

Contribuer non seulement à la lutte contre la pandémie à Corona virus au Burkina Faso, mais aussi permettre aux artistes-plasticiens d’écouler leurs œuvres d’arts en cette période difficile, tel est l’objectif du projet <<contre la Covid-19, artiste-plasticien, je m’engage>>. Ce projet qui réunit d’ailleurs une quarantaine d’artistes-plasticiens, notamment des peintres, des sculpteurs, des photographes, des graphistes, des performeurs, etc. est une initiative de l’Association pour la promotion des arts plastiques (APAP), appuyé par la Fédération de la filière des arts plastiques et appliqués du Burkina Faso (FEFAPA-BF).

Suzanne Songa née Ouédraogo, artiste-plasticienne et présidente de l’APAP,

Pour Suzanne Songa née Ouédraogo, artiste-plasticienne et présidente de l’APAP, ce projet est né d’un constat du fait que la pandémie de la Covid-19 a fragilisé tous les secteurs d’activités, plus particulièrement celui de la culture. “Personnellement, j’ai assisté et même participé à un clip d’un collectif d’artistes-musiciens qui regroupait Smockey et plusieurs autres artistes étrangers autour de la question de la Covid-19. Celà m’a inspiré à le faire également au niveau des arts plastiques. Et l’aspect le plus important pour moi est que cela contribuera à renforcer les liens entre nous artistes et permettra aussi de continuer à faire ce que nous savons le mieux”, a estimé Madame Songa.

La résidence de création qui a débuté le 19 février dernier prend fin le 23 février 2021, avec une exposition des œuvres le lendemain 24 et ce jusqu’au 28 février 2021 à la mairie centrale de la commune de Ouagadougou. À en croire à Madame la présidente de l’APAP, une équipe de doyens des arts plastiques du Burkina Faso se joindront à l’exposition avec des œuvres qu’ils auront créées, toujours dans l’optique de la lutte contre la pandémie de Corona virus. Il s’agit entre autres de Christophe Sawadogo, Souleymane Nikiema, Ahmed Ouattara, Sahab Koanda, Grégoire Savadogo et bien d’autres.

président de la FEFAPA-BF, Moumouni Savadogo

À cet effet, elle a fait savoir en ces termes: “C’est une manière pour nous de contribuer à la lutte la covid-19. Il est prévu d’ailleurs que nous prélevions 20% sur la recette de chaque œuvre vendue, soit 10% affectée à la lutte contre la Covid-19 et les 10 autres reviennent à l’association”. Quant au président de la FEFAPA-BF, Moumouni Savadogo, il a laissé entendre que l’idee est venue de l’APAP qui a bien voulu associer la FEFAPA-BF qui est la structure mère des artistes-plasticiens. “Et vu la pertinence et le caractère opportun du projet, nous n’avons pas hésité à rejoindre l’idée.

Hervé Ouédraogo, artiste-plasticien bronzier,

Puis ensemble, nous avons porté le projet tant dans la rédaction, la recherche de financement et tant dans la pratique. Nous comptons bien le réussir afin de donner une autre image aux arts plastiques”, foi de monsieur Savadogo. Les artistes-plasticiens présents sur les lieux depuis maintenant deux jours, rassurent du bon déroulement de la résidence de création. C’est d’ailleurs le cas pour Hervé Ouédraogo, artiste-plasticien bronzier, dont l’œuvre qui est en cours de mise en forme, traite des gestes barrières à adopter.

Flore Wendlassida Kaboré, artiste peintre

Pour lui, il important que leur secteur joue sa part dans ce processus de lutte contre la Covid-19. Même son de cloche pour Flore Wendlassida Kaboré, par ailleurs artiste peintre, qui quant à elle, est en phase de finition d’un tableau nommé <<ensemble, luttons contre la Covid-19>>. “Dès le début, je me suis mise à fond afin d’être à temps pour l’exposition. Et tout avance bien par la grâce de Dieu”, a-t-elle témoigné. En rappel, il est prévu une projection de film le 28 février prochain au centre culturel Naanéogo, sous le thème <<l’engagement des femmes dans les arts plastiques>>.

Boukari OUÉDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 25 =