jeu 22 février 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Projet « Coup de pouce »: la phase de réalisation de films d’animation bouclée

L’Espace Soarba sis à Ouagadougou abrite depuis février dernier la 2e édition du projet « Coup de pouce ». Après quelques semaines d’exécution, la deuxième phase du projet, notamment la conception de l’animation, a connu son épilogue ce mercredi 5 avril 2023.

Artiste-peintre chevronnée, Adjaratou Ouédraogo a entrepris depuis maintenant quelques années de transmettre son savoir aux enfants en situation difficile, notamment les enfants déficients auditifs, à travers son projet « Coup de pouce ». Deuxième édition du genre, le top départ du présent projet avait été donné en février dernier. Après les phases de dessin sur papier et la peinture sur toile, place a été faite à l’étape de l’animation. Une phase qui a connu son épilogue ce mercredi 5 avril 2023, après près 3 semaines d’intenses activités, au sein de l’Espace Soarba à Ouagadougou.

« Les enfants ont une facilité de compréhension, ce qui facilite l’assimilation », Éric Gaégo, interprète en langue de signes et formateur

À en croire Éric Gaego, artiste-comédien, plasticien et interprète en langue de signes, l’étape de l’animation est pratiquement la fin du projet, bien qu’il reste le montage et enfin la restitution. Cela fait deux à trois semaines que l’étape de l’animation a débuté. Cela dit, ce sont les œuvres réalisées sur toile qui ont servi à faire les vidéos d’animation.

Les enfants en pleine séance d’assemblage des personnages, au côté de leur formateur

« Dans cette étape, nous avons d’abord commencé par la conception des personnages. Il s’agit d’animation stop motion, dont la technique la plus utilisée a été le découpage des personnages sur des papiers cartonnés. On les dessine de façon sectionnée avec les articulations, après quoi on les joint toutes pour obtenir les personnages en entier. Ce qui permet de faire autant de mouvements avec les personnages (…) Nous avons au total 24 mouvements. Et l’assemblage des personnages et des mouvements donne la vidéo animée », a-t-il fait savoir avant de rassurer que tout s’est bien déroulé.

Ces enfants déficients auditifs, tous issus du Centre d’Education et de Formation Intégrée des Sourds et Entendants (CEFISE), ne sont pas à leur premières expériences. Qu’à cela ne tienne, ils confient être toujours animés par la même envie d’apprendre. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Karim Bouyan. Pour lui, la phase d’animation, à l’instar des premières phases du projet, s’est bien déroulée avec le formateur. Cela dit, il souhaiterait que le projet puisse continuer afin de leur permetre de toujours s’améliorer. Et à Ariane Paré d’embûcher la même trompette. « Je suis passionnée de dessin depuis toute petite et ce projet est une véritable opportunité d’améliorer mes compétences », a-t-elle soutenu.

En rappel, le projet « Coup de pouce » est cofinancé par le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT), dans le cadre de son 5e appel à Projets. L’étape suivante est le montage, avant la tenue très prochaine de la cérémonie de restitution.

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Office National du Tourisme burkinabè (ONTB) : le nouveau DG Sulaïman Kagoné installé

La secrétaire générale adjointe du ministère burkinabè d'État, de...

Burkina/Musée national: le nouveau DG Sabari Christian Dao installé dans ses fonctions

Le directeur du cabinet du ministère burkinabè d'État, de...

Musique burkinabè : OGDES lance son tout premier clip «Guirma»

Augustin Sedgo, plus connu sous son nom d'artiste OGDES,...

RIPO 2023: La 5e édition se referme avec une nuit dédiée aux partenaires

Le clap final des Rencontres Internationales de Peinture de...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page