Projet de film « Ma ya Dawa »: fin de formation pour 30 acteurs sur l’audiovisuel et le jeu d’acteur

 Projet de film « Ma ya Dawa »: fin de formation pour 30 acteurs sur l’audiovisuel et le jeu d’acteur

Ils étaient 30 acteurs à prendre part à la formation sur l’audiovisuel et jeu d’acteur. Débuté le 22 juillet 2021, cette formation a connu son apothéose ce mercredi 11 août 2021 à l’espace Grâce Théâtre. C’est en effet une formation qui entre dans le cadre du projet de tournage du film comique sur les ethnies Bissa et Gourounsi afin de promouvoir la parenté à plaisanterie.

Le choix du film entre dans le cadre de la valorisation des expressions culturelles basée sur les valeurs traditionnelles. La formation a permis aux apprenants de se faire un certain nombre de connaissance en matière de cinéma surtout au niveau de la technique. C’est une formation qui a permis d’outiller ces jeunes apprenants à être des professionnels.

Pour la directrice de l’analyse et de suivi évaluation au Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT), Makaiza Dao, cette formation va permettre de rehausser le niveau des acteurs et comédiens qui ont participé. Aussi selon elle, c’est un projet jugé important par le FDCT pour la culture burkinabè. C’est un projet qui valorise la parenté à plaisanterie qui est un thème assez important surtout à cette période difficile.Toujours selon elle, c’est une plus-value à la culture burkinabè.

Il faut dire que ce projet était constitué de deux phases dont la première était l’écriture du scénario du film « Ma ya Dawa » ou les aventures de GURUNGA et la seconde phase qui était la formation.

« Former des jeunes en jeu d’acteur face à la caméra leur permet d’avoir des rudiments de travail qui les aident sur le plateau. Le projet est beaucoup plus basé sur la parenté à plaisanterie car il est très important si cette pratique pouvait continuer ou si elle pouvait revenir comme avant car on l’a beaucoup perdu. Et ensuite dans le cadre de ce projet du film, nous pensons retenir 5 ou voir 10 jeunes qui vont participer à la réalisation du film », à en croire Anatole Koama, responsable de l’association Grâce Théâtre.

Pour les participants, c’est avec beaucoup de joie et de fierté qu’ils ont suivi cette formation à l’issue de laquelle ils ont reçu leurs attestations de participation. Selon Gaston Madiega, cette formation a été la bienvenue pour eux car elle leur a aidé à maîtriser surtout le jeu d’acteur. Pour lui, cela leur facilité la tâche lors des plateaux de tournage. “C’est donc une initiative à saluer et espère que d’autres acteurs auront cette de bénéficier une telle formation”, a-t-il précisé.

En outre, ce projet a été réalisé en partenariat avec la télévision BF1 et financé par le FDCT, d’une somme d’environ 20 millions de francs CFA. Le film est une série de six épisodes qui compte ainsi contribuer à la cohésion sociale du pays.

Ahoua KIENDREBEOGO (stagiaire)

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 23 =