Actualités Société Théâtre

Projet “Nouvelle scène pour artistes émergents”: Anatole KOAMA dit grandement merci au FDCT

Dans le cadre de son projet intitulé “Nouvelle scène pour artistes émergents”, l’Association Grâce Théâtre du Burkina (AGTB) de Anatole Koama, avec le soutien du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT), a organisé une formation à l’endroit des artistes comédiens.

Une vingtaine de prétendants ont été initiés ou renforcés à la technique du jeu d’acteur, les personnages et bientôt a l’initiation à la création et à la diffusion de spectacles. Des modules qui ont été développés par des formateurs comme Ildevert MEDA de Théâtre Évasion et de Laure GUIRE. Pour cette dernière, la vingtaine de jeunes formés ont vraiment compris l’enjeu de cette formation dans la mesure où ils ont pu restituer ce qu’ils ont appris. Laure GUIRE pense que le théâtre burkinabè a un avenir radieux devant lui. Elle soutient son idée par le fait que de plus en plus de jeunes s’adonnent à la formation qui est la base de la perpétuation de cet art.

De son côté, Alassane Boundaogo, chargé de suivi-évaluation au Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT), se dit satisfait au regard de la qualité de la prestation à laquelle il a assisté. Il dit se réjouir de l’aboutissement de ce projet parce que sa structure est actuellement engagée dans la dynamique de créer des emplois culturels. Les candidats à cette formation ont exprimé leur satisfaction. Marjoline Ouédraogo est l’une d’entre eux. “J’ai beaucoup bénéficié de cette formation. J’ai beaucoup appris et j’en suis fière”, s’est elle exprimée.

Anatole KOAMA, président de l’Association Grâce Théâtre du Burkina (AGTB) plus que jamais satisfait de ce projet, a exprimé sa gratitude aux responsables du FDCT. Son souhait est que ce genre d’initiative puisse se perpétuer. Le Projet “Nouvelle scène pour artistes émergents” a articulé la formation, la création et la restitution. Il s’agissait de doter ces futurs comédiens d’outils nécessaires pour mieux intégrer les arts de la scène.

Sidbéwendé ZONGO, collaborateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 29 =