ven 21 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Promotion d’arts contemporains : Wekré act4 ouvre ses portes au parc urbain Bangr-Wéogo

Du 6 au 12 novembre 2023 se tient la 4e édition de Wekré, marché d’art contemporain au parc urbain Bangr-Wéogo à Ouagadougou. Le lancement officiel a eu lieu ce mardi 7 novembre 2023 en plein cœur dudit parc. A l’occasion un vernissage de plusieurs artistes y est ouvert aux visiteurs durant une semaine.

La 4ème édition de Wekré, marché d’art contemporain de Ouagadougou a ouvert ses portes ce jour sous le thème «l’invention de la femme en Art ». Ladite ouverture a enregistré la présence des exposants, mentors,participants, invités, visiteurs et homme de culture dont Maître Frédéric Titinga Pacéré, Trésor humain vivant..

L’occasion a été donnée au secrétaire exécutif du collectif Wekré, Aboubacar Sanga à presenter le bien fondé et l’intérêt de cette nouvelle édition, qui a introduit l’événement tout en remerciant les partenaires,les artistes et les invités. «C’est une exposition de soixante artistes dont cinquante cinq venus de neuf pays sont présents.Les cinq autres sont représentés à travers les autres. L’implication des scénographes à l’exposition et la présence des femmes que nous avons voulues mettre en lumière font partie des innovation apportées à cette nouvelle édition.», a t-il précisé.Les différentes catégories d’arts exposées selon le Secrétaire exécutif du Collectif Wekré, Aboubacar Sanga, sont la peinture, la sculpture, le design et la photographie.

La femme est placée au centre de cette présente édition. Ainsi, les exposants sont majoritairement des femmes. « La femme a été toujours légère, elle restait avec les casseroles et dans la cuisine. Mais, l’évolution des choses ont démontré aujourd’hui que la femme à le droit de la cité. Elle est le centre de l’humain. Elle est a cet effet créative. C’est elle qui engendre des enfants.Elle a donc sa place tout entière dans l’évolution de l’art contemporain.», a élucidé le thème, le Commissaire de l’exposition Dr Mathilde Mareau, Directrice de l’école de l’académie des beaux-arts d’Abijan.

Présent également à cet événement, Maître Pacéré Titinga qui a rappelé l’importance de la culture africaine,a laissé également entendre : «La culture impose le vivre ensemble et la cohésion sociale.C’est la culture qui est au centre de la société . Pour ce qui est de Wekre , j’ai été heureux d’apprendre sa création. Wekre qui veut dire création, ce nom m’a plu. Je vous encourage de continuer et j’invite à soutenir Wekré», a- t-il expliqué.

Le ministre chargé de la culture Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo qui s’est fait représenté par Monsieur Barry a tout de même félicité les organisateurs de Wekré : «L’art contemporain est un levier de conscience sociale offrant un marché et une opportunité de création d’emplois directs et indirects. La femme y est une place centrale. Elle, qui par son essence et sa dévotion est le canal par lequel la vie nous ait donné.Elle quitte infatigable dans nos campagnes et dans nos villes, au quotidien dans le vif de l’action.La femme dans tous les aspects de son être est une artiste innée. Nous pouvons donc nous réjouir d’un événement artistique comme celui ci…», extrait du discours du ministre Ouédraogo, lu par M. Barry.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par un spectacle de danse mais aussi la visite du marché d’arts. L’artiste peintre ivoirienne, Poka Armenan Rosalie dit être fière de participer à Wekré. Wekré est une occasion pour nous d’exporter nos arts. Le but de la création de l’art c’est de véhiculer un message à travers ces tableaux. C’est donc un honneur pour moi de pouvoir transmettre depuis la Côte d’Ivoire mon savoir faire à la population burkinabè.

En rappel, le marché d’art contemporain de Ouagadougou «Wekré» se veut un espace de visibilité pour les artistes plasticiens et de promotion pour leurs œuvres.

Modou Traoré (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Promotion culturelle: Les masques à l’honneur à travers une exposition permanente

Le musée national du Burkina a accueilli, ce vendredi...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Industrialisation du cinéma: un pan de l’économie à la traîne

Du 25 février au 4 mars 2023, Ouagadougou a...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page