Actualités Annonces BBDA

PROMOTION DE LA FILIÈRE MUSIQUE : L’OMPI adopte le Projet du BBDA portant sur le développement musical et ses modèles économiques.

Il vous souviendra que le BBDA avait proposé à la 22ème session du Comité de Développement de la Propriété Intellectuelle (CDPI) de l’OMPI, un projet de renforcement de la filière musique au Burkina-Faso et dans certains pays africains. Ledit projet qui avait reçu l’assentiment de cette instance devait, avant sa possible mise en œuvre, être voté en plénière à la 23ème session du CDPI / OMPI. Depuis cette après-midi, c’est chose faite !

En effet, à la 23ème session du CDPI / OMPI qui se tient du 20 au 24 mai à Genève, le DG du BBDA, Wahabou BARA, a obtenu les faveurs de ses pairs pour la mise en œuvre du projet intitulé : « Développement de la filière musique et des nouveaux modèles économiques au Burkina Faso et dans certains pays africains ». Ayant ainsi requis la majorité des voix pour son projet qui couvrira plusieurs pays africains et en particulier ceux de l’UEMOA, le BBDA entend contribuer au rayonnement de la musique africaine et des métiers qui vont  Avec l’adoption dudit projet par le CDPI / OMPI, des travaux seront incessamment engagés pour booster la filière musique. Les résultats attendus de l’initiative sont entre autres :

— l’amélioration des cadres juridiques et règlementaires du droit d’auteur et des droits voisins dans le domaine de la musique ;
— le renfoncement des capacités des professionnels de l’industrie musicale ;
— la contribution des organismes de gestion collective à la structuration de la chaine de la musique ;
— l’identification et mise en œuvre d’outils opérationnels aux fins de développer la filière musique;
— la mise en place de conditions favorables au développement de l’offre légale numérique ;
— la numérisation des titulaires de droits et sécurisation des investissements dans la filière musique.

Au demeurant, le projet permettra d’explorer les opportunités de développement d’une stratégie régionale de valorisation du marché numérique de la musique dans les pays bénéficiaires. Il convient aussi de noter que le projet traitera également de la rémunération pour copie privée et de certains aspects du secteur de l’audiovisuel comme les clips vidéos.

Garant du droit d’auteur au Burkina Faso, le BBDA peut se féliciter de l’adoption de son projet qui vient une fois de plus attester de sa dynamique contribution à l’épanouissement des créateurs.

Cellule communication et plaidoyer / BBDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =