Actualités Culture Musique

Promotion de la paix: La graine de la cohésion sociale semée par SANA BOB à Koupéla

Après son magnifique concert dédié à la paix et au vivre-ensemble à Ouahigouya le 5 septembre dernier, l’artiste-reggaeman burkinabè Sana Bob a encore laissé transgresser tout son talent du côté de la commune de Koupéla. C’était à l’occasion des Journées de Solidarité et de Développement organisées les 11, 12 et 13 septembre dernier par l’association <<Pour le Kouritenga, je m’engage>>.

À l’instar des autres localités qui ont reçues la visite de l’homme à la mégaphone, Koupela n’a pas dérogé au message de ce dernier. En effet, l’artiste émérite reggaeman burkinabè, SANA BOB a depuis un certain moment, fait de son cheval de bataille, la promotion de la paix, la cohésion sociale, et le vivre-ensemble dans une société burkinabè enclin à des déchirures sociales. Ainsi, même si sa présence dans cette belle cité de Koupéla se justifie par les activités des Journées de Solidarité et de Développement de l’association <<Pour le Kouritenga, je m’engage>>, le message est toujours resté le même : prêcher la paix et le vivre-ensemble.

D’entrée de jeu, notre désormais ambassadeur de la paix et porteur de message d’union entre les communautés, a livré une prestation en compagnie de Floby, Dez ALTINO, Mariah BISSONGO, Finfou, Campus Ambiance, lors de la cérémonie d’ouverture de cette cinquième édition des Journées de Solidarité et de Développement dans la matinée. Une prestation qui visiblement a semblé fait tâche d’huile du côté de cette population cosmopolite présente dans cette matinée de samedi 12 septembre 2020.

Puisque dans la soirée de cette même journée, à l’occasion de la <<Nuit du mérite>> qui récompense les meilleurs acteurs de l’éducation au cours de l’année scolaire écoulée, ils étaient près d’un millier à encore répondre présents. Ce sont évidemment SANA BOB, Oskimo, Campus Ambiance, Finfou et Floby ont clôturé cette soirée par un grand concert. Ce qu’il faudrait retenir de SANA BOB, c’est que la voix des sans voix, comme certains le surnomme a semblé atteindre son objectif, celui de semer la graine de la paix et du vivre-ensemble dans les cœurs des populations du Kouritenga en particulier, et du Burkina en général.

Présent le lendemain dimanche 13 septembre dans les locaux des sapeurs pompiers de la commune pour dire au revoir à monsieur Adama KOURAOGO, par ailleurs Directeur général de l’ONASER et président de l’association <<Pour le Kouritenga, je m’engage>>, SANA BOB a fait parler son cœur pour le vainqueur de la finale d’un match de volleyball.

Fabrice Parfait SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 × 10 =