lun 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Promotion du billard au Burkina Faso : Ahmed le panamien en a fait son cheval de bataille

Les organisateurs de la deuxième édition du King du billard prévu pour le 19 décembre ont réuni les hommes de médias le 17 décembre au restaurant Vitis à Ouagadougou.

En prélude à la deuxième édition du King du billard, le promoteur Ahmed Traoré dit le panamien et ses collaborateurs ont invité la presse pour donner des éclaircissements concernant le concours King du billard qui doit se tenir le 19 décembre à 15h au deuxième étage du restaurant la perle. Le billard étant méconnu au Burkina Faso, le faire connaître et surtout réunir ses joueurs en fédération sont entre autres les objectifs visés par le promoteur.

Pour Ahmed le panamien, cette 2e édition est particulière d’autant plus ne donne qu’une seule chance au joueur de réussir, cela s’appelle un « coup KO ». Concernant les récompenses des lauréats, monsieur Traoré « les classe comme suit : 1million de Franc et un voyage sur Dubaï tout frais payés pour le vainqueur ; les 2e ,3e et 4e se repartiront différents lots estimés à plus de 2,5million obtenus auprès des partenaires qui soutiennent l’événement ».

Cette édition connais la présence sur invitation du champion du billard de la Côte d’Ivoire nommé Shanaka Yakuza de qui l’on dit être venu en « exhibition », qu’à travers sa présence au Burkina Faso, l’opinion Burkinabè sache que le billard est un sport pris au sérieux par le promoteur burkinabè. Notons également qu’une œuvre de bienfaisance est prévue pour aider l’association des femmes albinos du Burkina.A titre de rappel, les inscriptions pour prendre part au concours King du billard se poursuivent moyennant la somme de 20000. Aussi il faut avoir 18 ans et être de nationalité burkinabè.

Pascaline Kiema (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Art de la scène: Le projet « L’art ré-création-la nouvelle dynamique des arts de la rue » sonne le glas

C’est l’espace culturel « Napam Béogo » qui a accueilli la...

CINÉMA : « Taafé Vision » présente le fruit du travail du projet « Elles se réalisent »

L’Association "Taafé Vision" a dévoilé une série de films...

ORODARA : le projet « Dougaleh » renforce les capacités de 25 acteurs de théâtre

Vingt et cinq (25) acteurs du monde théâtral issus...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page