Promotion du vivre ensemble : Sana Bob en tournée de sensibilisation

 Promotion du vivre ensemble : Sana Bob en tournée de sensibilisation

Le crieur public, Sana Bob s’est rendu dans la cité du paysan noir le samedi 05 décembre 2020 où il a organisé un concert de sensibilisation sur le vivre ensemble. C’est un événement marqué entre autres de visites de courtoisie, de plantation d’arbres et de concert live.

Après les villes de Kombissiri, Manga, Tenkodogo, Ouahigouya, Gourcy, le Crieur public, Sana Bob poursuit sa tournée de sensibilisation sur le vivre ensemble à Banfora. Il a d’abord rendu une visite de courtoisie au chef de canton de Banfora, le roi Fadouba II avant de prendre la direction de la radio Nungu. Ensuite, Sana Bobo a rencontré la communauté moaga vivant à Banfora. Partout où il est passé, le message est le même : faire la promotion du vivre ensemble et appeler à la mobilisation des populations pour le concert initié à cette occasion.

Au palais royal de Banfora, Sana Bob a symboliquement remis du sel et des dattes au roi Fadouba II avant de planter des arbres devant la cour royale. Par ces actions, il entend sceller les liens de fraternité et de solidarité entre les filles et les fils de la région des Cascades partant de tout le Burkina Faso. C’est une caravane bien appréciée par les autorités coutumières et administratives de la région. En effet, c’est en présence de plusieurs personnalités de la région dont le président du Conseil Régional des Cascades que les activités de cette caravane se sont déroulées.

Pour le chef de canton de Banfora, Sana Bob est un fils de la région des Cascades et les portes du palais lui sont grandement ouvertes. Ainsi, Sana Bob milite par la musique à l’édification d’une société unie où chaque entité joue sa partition. Le concert live a connu la prestation des troupes Benkady, Kabako et Niankara et des artistes tels que Ouéd Mancke, Babanguida, Santi, Sidiyasa, et bien-sûr Sana Bob… Sana Bob ambitionne à la suite de ce rendez-vous déporter sa caravane à Dédougoou, Gaoua et Bobo-Dioulasso.

Parfait Fabrice SAWADOGO 

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 ⁄ 7 =