Actualités Musique Société

Réconciliation Nationale : Des artistes burkinabè sèment la graine de la paix à Ouahigouya

Leaders politiques, organisation de jeunesses, bref, ils sont nombreux, ces hommes et femmes qui ont répondu présent à l’appel du Mouvement des Artistes Musiciens Engagés/Burkina (MODAME), à l’occasion du grand concert qui marque le lancement de la Tournée Nationale de la Réconciliation Nationale. C’est la splendide ville de Ouahigouya qui a inauguré le début de cette randonnée en faveur de la cohésion sociale et la promotion de la paix au Burkina Faso le samedi 15 Mai 2021.

Peut être l’ont-t-ils su ? Est-ce le fait d’un hasard si la ville de Ouahigouya a été choisi pour abriter le lancement de la tournée nationale de la réconciliation nationale engagée par le MODAME ? Dans tous les cas, cette partie du pays avait besoin qu’on sème dans ses vergers, la graine de la paix. Puisque, non seulement la politique a divisé, mais aussi le terrorisme avec tout son corolaire de séparatisme et autres incitations à la violence aura fait de la région, une zone où des communautés, qui vivaient hier en parfaite harmonie, se regarde aujourd’hui d’un mauvais œil.

L’idée est noble en ce sens qu’elle est à saluer. Mieux, MODAME, s’il n’avait pas vu le jour, devait naître, car elle vient à point nommé, au bon moment, surtout en ces temps de tempêtes où tous aspirent et plaident pour la cohésion sociale pour le retour à l’unité autour des intérêts de la nation. Ouahigouya, localité qui a accueilli le lancement de cette tournée de prêches pour le bon Vivre-ensemble a donné l’exemple à suivre. En effet, des hommes politiques de bords différents, et même du même parti qui ne sont pas « très bons amis », ont fumé ensemble le calumet de l’entente en faveur du développement participatif à la place de la révolution.

En effet, Salifou Ouedraogo, actuel Ministre de l’Agriculture, de l’Aménagement Hydrologique et la Mécanisation, Gilbert Noel Ouedraogo, président de L’ADF/RDA, Soumaïla Ouedraogo, ancien ministre de la santé puis de la jeunesse, des acteurs politiques de la région du Nord, se sont donnés la main pour ensemble mettre sous terre, les plants de la paix. Ces derniers, en présence du représentant de Sa Majesté Naaba Kiiba, Roi du Yatenga, ont reconnu tour à tour dans leurs interventions, la nécessité de se réconcilier entre eux et donner l’exemple à cette jeunesse divisée à cause de la politique, source de mésententes qui nuit au processus de réconciliation national entamé par le chef de l’État, Son Exellence Roch Marc Chritian Kabore.

Les initiateurs satisfaits

Les Reggaeman Freeman Tapily et Grand Docteur font parti des initiateurs du mouvement. Ils ont fait montre de grande satisfaction quant à la réussite de l’événement à Ouahigouya. « Nous avons voulu accompagner l’idée de réconciliation nationale initiée par nos autorités, et en tant qu’artistes, il est de notre devoir d’intervenir sur tous les sujets qui touchent le pays, c’est pourquoi nous avons initié cette tournée de la réconciliation nationale, principale sujet du moment, pour faciliter le processus en chantant pour la cause », a affirmé le secrétaire général du mouvement, Alphonse Sana Kaboré alias Grand Docteur. La tournée s’étendra dans plusieurs autres localités, ont-il fait savoir, toujours dans la dynamique de véhiculer des messages de paix et de cohésion sociale.

Abdoul Aziz Sawadogo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 13 =