Actualités Culture Théâtre

Récréâtrales 2020 : C’est du 23 octobre au 1er novembre !

Le jeudi 27 février 2020, a lieu le lancement de la 11e édition des Résidences panafricaines d’écriture, de création et de recherche théâtrale (Récréatrales) qui se tiendra du 23 octobre au 1er novembre 2020 à Ouagadougou sous le thème : « Nous dresser ». Ce fut lors d’une conférence de presse à Ouagadougou animée par le comité d’organisation.

Le thème de cette édition est « Nous dresser ». Un thème dont le choix n’est pas fortuit, à suivre le directeur artistique du festival, Aristide Tarnagda. De l’avis ce dernier, ce thème est une invite aux Burkinabè à se mettre comme un seul pour venir à bout de ce phénomène qu’est le terrorisme qui leur patrie depuis ces dernières années. « Il nous semble à l’heure où on sème la peur, la panique partout, que nous poètes, musiciens, comédiens, enfants, jeunes, adultes, femmes et hommes, vieux et veilles, devons-nous dresser comme un peuple, comme seul homme pour refuser cette indignité-là.

Et donc, nous avons choisi cette phrase nous dresser pour inviter tous et toutes à refuser que l’ennemi se repende autour de nous »., a-t ’il justifié avant de décliner le calendrier des différentes activités qui agrémenteront la 11e édition. Comme activités, il faut noter que la 11e édition se résume en 4 étapes. A savoir l’étape 1 qui celle de recherche et de formation est intitulée « La quarantaine ». Elle a lieu du 3 au 29 février 2020. La deuxième étape quant à elle nommée « Le côté cour » aura lieu du 18 mai au 13 juin 2020. Elle est l’étape de recherche et création.

« Les résidences » qui est l’étape 3 est celle de la création qui se déroulera du 7 septembre au 22 octobre 2020. Après ces étapes, vient le moment de « La diffusion » qui est la 4e étape, « La plateforme Festival » qui se tiendra du 23 octobre au 1er novembre 2020. Le festival s’innove cette année avec l’intégration du « Prix Récréâtrales ». C’est un prix littéraire qui récompensera tous les deux ans un auteur de théâtre africain choisi par un jury international du continent et de sa diaspora. Ce prix selon le comité d’organisation ouvrira à l’auteur lauréat de multiples opportunités (bourse d’écriture, résidence d’écriture et adaptation théâtrale de son texte). Par ailleurs, la présente édition connaîtra la participation plusieurs artistes d’ici et d’ailleurs.

Parmi ces artistes, nous pouvons citer Delavallet Bidiefono (Congo) avec sa création « Utopia- Les Sauvages », Basile Yawanké (Togo) avec son spectacle, « Les enfants hiboux ou les petites ombres de nuit », Sinzo Aanza (RDC) avec sa création « Plaidoirie pour vendre le Congo », Serge Aimé Coulibaly (Burkina Faso) qui a comme création « Wakatt danse », Carole Umulinga Karemera avec son spectacle «  Murs murs », Felwine Sarr dont son spectacle est intitulé « Traces ».
Cette année, les femmes et les jeunes du quartier seront à l’heure. Ils marqueront l’ouverture de l’édition avec leurs spectacles qu’ils auront à créer.

SG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 × 27 =