Actualités Culture Musique

Rencontres Musicales Africaines 2020: Alif Naaba et son staff annoncent les couleurs de la 3è Edition

La 3è édition des Rencontres Musicales Africaines (REMA) se tiendra du 22 au 24 octobre prochain à Ouagadougou. À cette occasion, la direction de cet événement culturel d’envergure internationale a initié une conférence de presse ce samedi 26 septembre 2020 pour dévoiler le menu. Les REMA sont placées cette année sous le thème : “Musique, digital et économies locales, comment développer des outils adaptés?”

Cet évènement annuel réunit au Burkina Faso, des professionnels de la musique venant d’Afrique et d’ailleurs, pour échanger sur des thèmes de la musique. Initiées par la Cour du Naaba, les REMA connaissent un véritable succès depuis sa première édition qui a eu lieu en 2018. Premier du genre au Burkina Faso, cet évènement est un rendez-vous incontournable qui vise à contribuer à la professionnalisation des métiers de la musique en Afrique pour en faire un levier de développement.

Les REMA connaîtront durant trois (03) jours des panels autour du thème de la présente édition, des ateliers de formation sur le thème “Comment préparer une bonne sortie digitale d’album?”. Les REMA innovent cette année avec une séance de Keynote avec Asalfo de la Côte d’Ivoire. En plus de cette grande figure de la musique africaine, cette tribune offrira l’opportunité de découvrir des artistes tels que Achille Ouattara, Patrick Kabré, Impo Dios, Fleur, Kantala, et Sydyr du Burkina Faso ; Bibiane Sadey du Cameroun ; Cheick Siriman Sissoko du Mali ; Charl’Ozzo du Togo ; et Spyrow de Côte d’Ivoire.

Selon l’artiste musicien burkinabè Alif Naaba, directeur de l’événement, les “REMA vont permettre de désenclaver culturellement le Burkina Faso” au regard de multiples artistes invités. En ce qui concerne le thème de cette année “Musique, digital et économies locales, comment développer des outils adaptés ?”, Il est essentiel selon la direction de mener des réflexions constructives pour permettre à notre écosystème de faire du digital son allié.

Abdel Pitroipa du service de communication et relations presse de l’ambassade des États-Unis, partenaire de l’événement a laissé entendre que l’engagement de l’ambassade s’explique par le fait que les REMA sont un évènement qui “fait la promotion du vivre ensemble”. Les REMA seront ponctuées par une cérémonie d’ouverture faite d’allocutions, d’une conférence sur la cohésion sociale et des prestations d’artistes. Des activités réparties sur des sites comme l’hôtel Bravia, le CENASA, le Foyer du Renouveau, l’Institut Français, et le Goethe-Institut.

Sidbéwendé ZONGO, collaborateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 + 20 =