Renforcement de capacités: dix femmes outillées en techniques du métier de l’humour

 Renforcement de capacités: dix femmes outillées en techniques du métier de l’humour

L’association éclipse culture a procédé ce jeudi 1er avril 2021 à la mise en œuvre de son projet d’initiation et de renforcement de capacités au profit de dix(10) femmes humoristes. Cet atelier qui prendra fin le 9 Avril 2021, accueille des participantes venues de six régions réparties dont quatre (4) de la région du Centre, deux (2) des Hauts-Bassins, une (1) du Centre-Ouest, une (1) des Cascades, une (1) de l’Est et une (1) du Centre-Est .

Initiée par la promotrice du Festival international du rire et de l’humour de Ouagadougou (FIRHO), Augusta Palenfo, ctte session de formation qui s’est ouverte dans la matinée de ce 9 avril dans les locaux de l’espace Culturel Napambéogo, sis à Ouagadougou vise à agrandir le nombre de femmes dans le milieu humoristique. À termes, elle permettra de suivre de près deux de ses femmes qui s’y engagent.

Et à croire l’initiatrice, les participantes seront outillées en maîtrise de la voix et respiration, la gestuelle et la mimique, la concentration, l’écriture du texte et ses interactions, l’occupation scénique et à l’improvisation. En effet, la formation sera assurée par Aimé Bayili, connue sous le pseudonyme de Babenda, du groupe génération 2000. Il sera de ce fait, assisté d’Augusta Palenfo.La restitution de cette présente session est attendue au soir de l’ouverture de l’édition 2021 du FIRHO.

Cependant, les participantes n’ont pas caché leur joie quant à l’invitation d’un tel projet. Et Pour Patricia, c’est l’amour de l’humour qui l’a conduite à postuler. “Après cette formation, j’espère pouvoir mettre en pratique ce que nous aurons appris, surtout la maîtrise de la méthode d’écriture de texte comique, afin d’être capable d’affronter le public”, a-t-elle estimé.

La représentante des cascades, Sandia Kamarate embûche la même trompette. À l’en croire, c’est la volonté d’améliorer ses compétences humoristiques, qui l’a amenée à participer à cette formation. L’occupation scénique et la maîtrise de la voix sont les éléments fondamentaux que Sandia souhaite apprendre profondément durant cette formation.

Ousmane OUÉDRAOGO (Stagiaire)

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 20 =