dim 21 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Renforcement des capacités du MCAT: Du matériel d’une valeur de 76 735 001 FCFA offerts aux structures décentralisées du ministère

Le ministère en charge de la culture, des arts et du tourisme (MCAT), a à travers son Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC GC), remis symboliquement du matériel à ses services centraux et déconcentrés ce jeudi 1er juillet 2021. Composé de matériel roulant, informatique et bureautique, ce don entend accompagner le secteur culturel dans ses opérations.

S’inscrivant dans une logique de dynamisation et d’accompagnement de son secteur, le ministère en charge de la culture, des arts et du tourisme, en partenariat avec l’Union Européenne, a mis en place un programme dénommé Programme d’Appui au Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC GC). A travers ce projet, il a procédé, ce jeudi 1er juillet 2021, à la dotation en matériels à ses structures centrales et déconcentrées.

Composé de 36 micro-ordinateurs, 36 imprimantes, 36 onduleurs, 35 cartes wifi, 14 modem routeurs internet, 12 motos, 12 tablettes, un véhicule, 2 logiciels de suivi et de statistique, du mobilier de bureau, ce don est d’une valeur de 76 735 001 FCFA. Selon la ministre en charge de la culture, Dr Foniyama Élise Ilboudo/Thiombiano, ce don a été initié afin de permettre le développement des industries culturelles et créatives au Burkina Faso. À l’entendre, cette initiative est tombée à point nommé en ce sens que les structures décentralisées enregistrent, en ce moment, un déficit logistique, surtout en ces débuts de la saison hivernale. 

« À l’ensemble des partenaires, je réitère mes remerciements. Ce matériel nous permettra d’accroître la création d’emplois dans le secteur, de contribuer au renforcement de la gouvernance culturelle tant du ministère que des structures décentralisées au niveau régional », a-t-elle salué. Ainsi, elle a de ce pas exhorté les responsables des structures et les utilisateurs à en faire bon usage pour le bonheur du secteur culturel. « Je demeure convaincue que la culture reste le socle et je voudrais exhorter l’ensemble des partenaires techniques et financiers à investir davantage dans ce secteur porteur d’emplois et générateur de revenus », a-t-elle conclu.

Il faut rappeler que le PAIC/GC a vu le jour grâce à l’accompagnement de l’Union Européenne (UE), à travers sa main mise sur l’accompagnement technique et financier du secteur culturel à hauteur de 10 millions d’Euro soit 6 559 570 000 de FCFA. À ce titre, l’ambassadeur de l’UE, Wolfram Vetter, a indiqué que ce programme n’est qu’un aspect des objectifs poursuivis pas l’UE. « La culture par son apport à l’apaisement du climat socio-économique, je peux vous assurer que d’autres projets de ce genre seront mis en place à travers ce fond d’accompagnement », a-t-il ajouté. En guise d’information, parmi le matériel acquis par les structures, a figuré une voiture, qui est revenue à la structure décentralisée de la région des Hauts Bassins.

Abdoul Gani Barry et Olivia Nacoulma (stagiaires)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Ouagadougou: Le 13e Rim-Tansoba accède au trône à Sabtenga 

Son excellence le Rim-Tansoba (Mouss Tansoba) est fait désormais...

Coupe Yanogo de Tanghin acte 2: Du football pour promouvoir le vivre ensemble

Le quartier Tanghin de la ville de Ouagadougou était...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page