jeu 20 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Rentrée culturelle et artistique de la CNC : la faîtière honore des acteurs culturels des 13 régions

À l’occasion de sa rentrée culturelle et artistique, la Confédération Nationale de la Culture (CNC) a honoré plusieurs acteurs culturels de l’ensemble des 13 régions du Burkina Faso. C’était au cours d’une grande nuit dédiée à la culture et à l’art, ce vendredi 10 février 2023 du côté de l’espace Amadou Balaké du CENASA à Ouagadougou.

Pour la troisième année consécutive, la Confédération Nationale de la Culture a respecté la tradition en tenant sa rentrée culturelle et artistique. Et c’est sous le thème «Quelles contributions des médias à l’offre culturelle de reconquête du territoire national ?» que s’est déroulé cet évènement dédié à la culture et à l’art dans son ensemble. Après donc un panel qui a porté sur le thème de l’édition, cette rentrée culturelle et artistique a connu son apothéose à travers une grande nuit d’hommage aux acteurs culturels du pays. Prestations artistiques, remise de trophées et d’attestations de reconnaissance, défilé de mode, tels ont été les moments forts de cette soirée.

Pour le président de la CNC, Télesphore Bationo, les médias sont les partenaires privilégiés des acteurs culturels

Pour le président de la CNC, Télesphore Bationo, la rentrée culturelle et artistique est une activité que le bureau fédéral de la CNC tient chaque année afin de mener des échanges, des réflexions sur la vie culturelle et donner aux acteurs culturels et créateurs des orientations pour l’année. « À cette occasion, nous tenons une nuit dédiée aux acteurs culturels en vue de reconnaître et récompenser leurs mérites. C’est pourquoi ce matin, nous avons rencontré les hommes de médias et mené ensemble des réflexions en vue de voir quelles pourraient être leurs contributions à l’offre culturelle dans le processus de reconquête du territoire qui fait face à l’hydre terroriste », a laissé entendre monsieur Bationo, avant de préciser que les partenaires privilégiés des acteurs culturels pour atteindre leurs objectifs, sont les hommes de médias.

En effet, ils étaient plusieurs acteurs culturels issus des 13 régions du pays à être distingués au cours de cette soirée, pour avoir porté la vie culturelle durant l’année. Ce sont des personnes, selon lui, qui ont également été accompagnés par les bureaux régionaux respectifs de la CNC. À cet effet, le prix national de la culture et des arts a été décerné à la SODIBO. Du reste, un trophée d’honneur a aussi été offert au Président de la Transition, le Capitaine Ibrahim Traoré. Idem pour le ministre en charge de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, qui lui, a été distingué pour son engagement à la promotion de la culture dans son ensemble.

« Il sied de féliciter les récipiendaires pour leurs contributions à la vie culturelle », le ministre en charge de la culture

« C’est une soirée qui a permis de distinguer des acteurs culturels pour leurs actions au cours de l’année. Et en tant que premier responsable de ce secteur, je ne peux que me réjouir car nous traversons des moments sombres de notre histoire. Et voir la culture restée debout malgré tout, ne peut que me faire plaisir. Je ne doute donc pas que la culture a son rôle à jouer dans le processus enclenché pour la reconquête de notre territoire. Voilà pourquoi je tiens à adresser mes félicitations à la CNC pour l’initiative. Aussi, je voudrais leur réitérer ma reconnaissance pour ce prix qui m’a été décerné », a confié monsieur le ministre.

Le récipiendaire Abdoulaye Sourgou remerciant la CNC de l’avoir honoré

L’Honorable Abdoulaye Sourgou, PDG de Oméga International et par ailleurs récipiendaire s’est dit satisfait de recevoir ce prix. « Investir dans la culture est presqu’un appel à tout Burkinabè. J’ai choisi donc de le faire à travers mon entreprise. Recevoir ce prix aujourd’hui ne peut que réconforter le choix que j’ai fait. C’est surtout une invite à mieux faire. Je suis moi-même manager d’artiste, foi de quoi je continuerai dans la mesure du possible à m’y investir. Je tiens donc à remercier la CNC et par la même occasion lancer un appel aux artistes à toujours faire des créations en vue de participer à ramener la paix et la cohésion sociale dans notre pays », a-t-il ajouté.

À noter que cette soirée a été aussi marquée par des prestations d’artistes notamment Daisy Bofola, Ali Veruthey, Abibou Sawadogo, Bagagnan, Fadouba et bien d’autres.

 

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Festival des Retrouvailles du Nahouri : la première édition ouvre ses portes à Pô

La toute première édition du Festival des Retrouvailles du...

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page