ven 21 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Répartition de mai au BBDA: une cagnotte de plus de 700 millions F CFA à dispatcher

Le Bureau Burkinabè du Droit d’Auteur (BBDA) a rencontré la presse ce vendredi 26 mai 2023 dans ses locaux à Ouagadougou. C’était l’occasion pour la structure, de déballer les informations relatives à la 2e répartition de l’année 2023. Pour la présente répartition, une enveloppe de plus de 700 millions F CFA sera distribuée au titre des instances années antérieures et de l’année 2023. Le plus gros montant à empocher est de 6 millions F CFA et la plus petite somme, 2.300 F CFA.

Les responsables du BBDA rassurent l’opinion en ce qui concerne la transparence du processus

Le paiement des droits de la 2e répartition au titre de l’année 2023 débutera le mercredi 31 mai 2023 à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. C’est ce qui ressort de la rencontre du BBDA avec les Hommes de médias ce vendredi 26 mai 2023 à Ouagadougou. C’était également l’occasion pour la structure, de déballer les informations relatives à la 2e répartition de l’année 2023.

« la répartition de mai 2023, porte sur les droits de représentation et la copie privée des œuvres d’art graphiques et plastiques », foi du DG du BBDA

Des dire du Directeur Général du BBDA Hamed dit Patindeba Patric Lega, la répartition de mai 2023 porte sur les droits de représentation et la copie privée des œuvres d’art graphique et plastique. « Ces droits de représentations concernent celles indirecte dont les radios, télévisions, kiosques…, celles directes à savoir les organisateurs de spectacles, concerts, dîners gala… et les copies privées des œuvres d’arts graphiques et plastiques. Pour cette présente session, nous avons reparti 403.763.224 F CFA entre 6.981 bénéficiaires. Je voudrais vous rassurer que tous les moyens sont mis en œuvre pour que le processus se passe en parfaite fluidité et transparence. Ajouté à cela, plusieurs moyens de paiement sont disponibles à savoir les paiements électroniques, les virements bancaires et en espèce au niveau du BBDA », a-t-il martelé.

Les modalités de la répartition ont été déballées à la presse

Les ayants droits de la présente répartition sont entre autres les auteurs-compositeurs, les arrangeurs, les auteurs d’œuvres dramatiques et les auteurs d’œuvres littéraires, etc.

« Le montant global net des droits mis en répartition au titre des droits de représentation et de la rémunération pour copie privée des œuvres d’arts graphiques et plastiques s’élève à 403.763.224 F CFA contre 400.349.984 F CFA en 2022 soit un taux d’accroissement de 0,85% », Armel Renée Compaoré, directrice de la répartition

Pour la directrice de la répartition des droits, Armel Renée Compaoré, le montant total des redevances collectées en 2022 au titre des catégories mises en répartition en mai 2023, s’élève à 817.587.880 F CFA dont la part du droit s’élève à 675.562.965 F CFA pour cette répartition et le reste sera reparti en août 2023 au titre des droits voisins. « Le montant global net des droits mis en répartition au titre des droits de représentation et de la rémunération pour copie privée des œuvres d’arts graphiques et plastiques s’élève à 403.763.224 F CFA contre 400.349.984 F CFA en 2022, soit un taux d’accroissement de 0,85%. En plus du paiement des droits de mai 2023, les droits en instance des année 2019, 2020, 2021,2022, février 2023 et SNC 2023 d’un montant de 378.991.781 F CFA seront également répartis », a-t-elle ajouté.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Promotion culturelle: Les masques à l’honneur à travers une exposition permanente

Le musée national du Burkina a accueilli, ce vendredi...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Industrialisation du cinéma: un pan de l’économie à la traîne

Du 25 février au 4 mars 2023, Ouagadougou a...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page